Coupe Jimmy-Ferrari : les Cantonniers en mission

Photo de Mathieu Fontaine
Par Mathieu Fontaine
Coupe Jimmy-Ferrari : les Cantonniers en mission
Misant sur cinq joueurs originaires de la région de Drummondville, les Cantonniers de Magog visent un deuxième championnat consécutif. (Photo : gracieuseté, Patrick Mahony)

HOCKEY. Après avoir complété leur saison avec une fiche de 34 victoires, trois défaites et cinq revers en prolongation, les Cantonniers de Magog amorceront leur parcours vers une deuxième coupe Jimmy-Ferrari consécutive face aux Forestiers d’Amos, le mardi 26 février prochain, à Magog.

Avant d’amorcer cette série trois-de-cinq, les hommes de Félix Potvin profiteront de deux semaines de préparation au cours desquelles ils auront droit à des séances d’entraînement plus courtes, mais plus intensives.

«Il faut gérer notre volume d’entraînement pour que le niveau d’intensité reste élevé. On va faire des pratiques un peu moins longues, mais avec un rythme un peu plus élevé», a confirmé le pilote de la formation magogoise, Félix Potvin.

De plus, les joueurs profiteront d’un congé de trois jours, cette fin de semaine, avant de reprendre leur préparation le 18 février prochain.

D’ailleurs, cette pause obligatoire en raison de la présentation des Jeux du Canada pourrait être salutaire pour Olivier Picard et Justin Bergeron, tous deux incommodés par des blessures.

Si on parle d’une blessure mineure dans le premier cas, il n’est toujours pas possible, pour le moment, de savoir si Bergeron pourra amorcer les séries éliminatoires avec ses coéquipiers. «Justin est blessé depuis le retour des Fêtes et n’a toujours pas recommencé à patiner. Il a un certain retard à rattraper, mais nous avons très hâte de la ravoir dans l’alignement», a poursuivi Potvin.

Notons aussi que l’entraîneur sera privé de Tristan Roy et Justin Robidas, eux qui sont du côté de Red Deer avec l’équipe québécoise.

«En séries, tout peut arriver»

Lors du premier tour éliminatoire, les Cantonniers (2es au classement général) feront face aux Forestiers d’Amos (13es) dans un duel au meilleur de cinq matchs. Même si 68 points ont séparé les deux équipes à l’issue de la saison régulière, aucune formation ne doit être prise à la légère pour Félix Potvin, qui pourra compter sur plusieurs joueurs qui ont déjà l’expérience des séries d’après-saison.

«C’est toujours des confrontations au cours desquelles on peut tomber dans le piège, mais, d’un autre côté, on a plusieurs vétérans qui ont vécu la même situation l’année dernière et qui savent comment bien réagir. Je ne pense pas qu’on va prendre Amos à la légère», a-t-il assuré.

Pour sa part, le capitaine Jacob Dion sait très bien que tout peut arriver en séries éliminatoires et compte motiver ses troupes dès la première ronde. «Ça ne sera pas facile, parce que quand les séries commencent, le classement n’a plus d’importance. On commence contre les Forestiers, mais il ne faut pas les compter pour battus. On a vu qu’ils se sont améliorés après Noël, alors il va falloir être sur la tâche», a avancé l’espoir des Voltigeurs de Drummondville.

La recette gagnante

Aux dires des deux membres de la formation magogoise, la route sera longue pour remporter un second championnat consécutif, mais ils y croient.

Pour ce faire, Potvin croit que son équipe devra poursuivre sur sa lancée amorcée au retour de la pause des Fêtes. «J’ai adoré la façon dont on a terminé la saison et ça me rassure. Présentement, on joue de la bonne manière. Depuis les Fêtes, nous sommes plus matures dans notre jeu. Oui, on gagnait avant la pause, mais on s’éloignait souvent de notre style de jeu. Les gars ont mis l’équipe en avant et on est capable de jouer dans n’importe quelle situation», a-t-il expliqué.

Ce faisant, le pilote soutient que c’est en imposant son style de jeu que l’équipe aura du succès. «Il faut qu’on respecte notre plan de match et qu’on joue à notre manière. Une de nos forces, c’est qu’on peut rouler à quatre trios et être intense pendant 60 minutes. Plus que les séries avancent, plus c’est important, alors notre profondeur va nous aider.»

Finalement, Dion a secondé les propos de Potvin en affirmant que ses coéquipiers et lui devront allier discipline et plaisir pour répéter ses exploits de 2018.

«Il va falloir se concentrer et y aller une game et une série à la fois, tout en écoutant les directives de Félix à la lettre. Au fond, on doit jouer au hockey comme on l’a fait toute l’année, en plus d’avoir du plaisir à jouer», a conclu le défenseur de 17 ans.

Statistiques des Drummondvillois chez les Cantonniers

Encore une fois cette année, plusieurs joueurs originaires de la région de Drummondville s’alignaient pour la formation des Cantons-de-l’Est. Voici leurs statistiques obtenues en saison régulière.

Attaquants :

– Tristan Roy (15 ans) : 11 buts et 10 passes en 42 matchs

Jérémy Lapointe (16 ans) : 12 buts et 16 passes en 37 matchs

Défenseurs :

Kaylen Gauthier (16 ans) : deux buts et 13 passes en 40 matchs

Édouard Cournoyer (16 ans) : 7 buts et 24 passes en 42 matchs

Gardien :

Olivier Adam (16 ans) : fiche de 15-1-5, moyenne de but alloué de 1,78 et pourcentage d’efficacité de .921

Pour terminer, l’espoir des Voltigeurs, Jacob Dion, a conclu la saison en tête des marqueurs chez les arrières du circuit Lévesque avec une récolte de 15 buts et 35 passes, le tout, en seulement 37 rencontres.

 

 

Partager cet article