Jérémy Lapointe : la victoire ou rien

Photo de Mathieu Fontaine
Par Mathieu Fontaine
Jérémy Lapointe : la victoire ou rien
L’attaquant de 6 pieds et 2 pouces Jérémy Lapointe a récolté deux passes lors du dernier match de son équipe. (Photo : La gang de Multis)

HOCKEY. À sa deuxième année avec les Cantonniers de Magog, Jérémy Lapointe s’impose de plus en plus comme un attaquant de puissance. Avec cinq buts et huit passes en 17 matchs, il connaît ses meilleurs moments dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ).

Même si sa production offensive actuelle est déjà supérieure à celle de l’année dernière, l’attaquant drummondvillois ne tient rien pour acquis et préfère se concentrer sur les succès de l’équipe. D’ailleurs, aux dires de Lapointe, l’excellent départ de sa formation n’est pas étranger à l’atmosphère positive qui règne dans le vestiaire magogois depuis le début de la campagne. «Nous avons eu un bon début de saison, le meilleur de l’histoire de l’équipe, ce n’est pas rien, lance-t-il. Nous avons un groupe spécial et on sent que la chimie est là. Chaque joueur apporte quelque chose», ajoute-t-il.

Après avoir été repêché en deuxième ronde (24rang au total) par le Drakkar de Baie-Comeau l’été dernier, Jérémy a vécu son premier camp au niveau junior majeur, un moment qu’il n’oubliera jamais.

De plus, son séjour avec le Drakkar lui a permis de mieux comprendre ce qui lui manque pour faire le saut dans la LHJMQ. Il a d’ailleurs fait très bonne impression auprès de dirigeants de l’équipe. «Ç’a bien été à Baie-Comeau. J’ai vu ce que c’est le calibre junior majeur et je sais ce qu’il faut pour jouer là-dedans. Quand je leur ai parlé après ma coupure, ils m’ont dit qu’ils étaient contents de ce que j’avais fait là-bas et que je devais continuer à travailler fort», indique-t-il.

Dès son retour à Magog, Lapointe a mis les bouchées doubles pour être fin prêt pour la campagne 2019. Même s’il ne s’est pas fixé d’objectifs personnels, l’athlète de 16 ans compte bien profiter de cette saison pour améliorer certaines facettes de son jeu. «Je suis un gros bonhomme alors c’est toujours important de travailler sur ma vitesse. Je veux aussi contribuer offensivement et continuer d’être fiable dans mon territoire», avoue celui qui affiche un excellent pourcentage d’efficacité de 64 % au cercle des mises en jeu.

Toutefois, au-delà du jeu individuel, Lapointe n’a qu’une seule chose en tête : gagner. «Quand tu as goûté à la victoire, tu en veux toujours plus. Je veux encore gagner cette année et je pense que c’est très réaliste d’y croire. Notre groupe a beaucoup de leadership. Personne n’est laissé de côté et on s’arrange pour que tous les joueurs soient inclus», conclut celui qui a aidé les Cantonniers à remporter la coupe Jimmy-Ferrari le printemps dernier.

Forts d’une victoire de 7 à 4 face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne samedi dernier, les Cantonniers seront à Gatineau cette fin de semaine pour y disputer un programme double face à l’Intrépide, une formation qui surprend depuis le début de la saison.

Ceux-ci occupent le troisième rang du classement général avec 39 points, soit cinq de moins que la troupe de Félix Potvin.

 

 

 

 

Partager cet article