La progression avant tout pour Jacob Dion

Photo de Mathieu Fontaine
Par Mathieu Fontaine
La progression avant tout pour Jacob Dion
Jacob Dion a déjà disputé six matchs avec les Voltigeurs de Drummondville, récoltant une passe. (Photo : Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. À sa troisième année avec les Cantonniers de Magog, l’espoir des Voltigeurs, Jacob Dion, connaît une saison du tonnerre. Avec 38 points en 28 rencontres, il pointe au premier rang des arrières de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ). Même s’il ne figure pas sur l’alignement des joueurs qui termineront la saison à Drummondville, Dion compte poursuivre sa progression en deuxième moitié de campagne.

Dernièrement, le défenseur de cinq pieds et neuf pouces a reçu la confirmation qu’il conclurait la saison au niveau midget AAA, avant de potentiellement faire le saut chez les juniors l’an prochain.

Même s’il est un fier compétiteur et qu’il aurait aimé graduer dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) dès janvier, Dion voit cette décision d’un bon œil. «Honnêtement, je ne suis pas déçu. C’est sûr que j’aurais aimé me retrouver avec les Voltigeurs, mais nous avons une bonne équipe à Magog et on peut se rendre très loin. En plus, je vais continuer de remplacer avec eux s’ils ont besoin», a-t-il avoué d’entrée de jeu lors de son entrevue téléphonique avec L’Express.

Au retour du congé de Noël, l’athlète de Stoke, près de sherbrooke, a également eu la chance de pratiquer avec la troupe de Steve Hartley et de démontrer son amélioration au groupe d’entraîneurs. Ceux-ci ont d’ailleurs eu de bons mots pour le joueur de 17 ans. «Je me suis entraîné avec eux et ils m’ont dit qu’ils aimaient mon jeu. Je dois continuer à travailler fort et rester prêt. Je n’ai eu que des messages positifs et ça me donne le goût de travailler encore plus fort», a assuré le choix de quatrième tour (68e rang au total) des Voltigeurs lors du dernier encan de la LHJMQ.

Même si ses statistiques en attaque impressionnent, Dion porte une attention particulière à son jeu défensif, un élément qui pourrait faire la différence lors de son passage au niveau supérieur. «Je ne me concentre pas trop sur les points. C’est sûr que c’est l’fun de contribuer, mais je veux améliorer ma game défensive. Quand je vais arriver junior, je veux pouvoir jouer dans toutes les situations alors je dois continuer de progresser», a-t-il indiqué.

Le défenseur reconnu pour ses habiletés offensives a été nommé capitaine au début de la saison.

Un deuxième championnat consécutif ?

Détenant toujours le deuxième rang au classement général du circuit Lévesque, les Cantonniers de Magog se trouvent en bonne position au retour de la pause des Fêtes, eux qui n’ont perdu qu’un seul vétéran au profit de la LHJMQ, soit Marshall Lessard qui terminera l’année avec les Foreurs de Val-d’Or.

Malgré cette perte, le capitaine ne tarit pas d’éloges envers son équipe qui, selon ses dires, a beaucoup de similitudes avec celle qui a remporté la coupe Jimmy-Ferrari, l’année dernière. «La perte de Marshall nous fait mal, mais ça crée une belle compétition interne dans l’équipe. Notre chimie est incroyable! Nous avons beaucoup de joueurs qui peuvent contribuer et qui continuent de s’améliorer» a poursuivi celui qui a trouvé le fond du filet à onze reprises cette année.

Au cours des prochaines semaines, Dion et ses coéquipiers tenteront de poursuivre leur excellente saison, eux qui n’ont que sept défaites, dont quatre en surtemps, après 33 matchs.

D’ailleurs, les hommes de Félix Potvin auront la chance de se frotter aux Chevaliers de Lévis pour la troisième fois de la saison, le 18 janvier prochain, dans un match qui promet d’être fort en émotion.

Par contre, Dion croit qu’il y aura beaucoup plus qu’une formation à surveiller pour le reste de la campagne, particulièrement dans une ligue aussi paritaire. «C’est sûr qu’on surveille ce qui se passe à Lévis et qu’on veut les battre, mais il y a beaucoup de bonnes équipes. Toutes les équipes peuvent gagner, alors nous devrons y aller une rencontre à la fois», a-t-il conclu.

Les Cantonniers se préparent d’ailleurs pour un autre week-end chargé alors qu’ils accueilleront le Rousseau-Royal de Laval-Montréal aujourd’hui et les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, demain. Les deux matchs s’amorceront dès 13 h 30.

Partager cet article