«Un gros deux points» au Cap-Breton

«Un gros deux points» au Cap-Breton

Les Voltigeurs ont récolté deux victoires en trois sorties dans les Maritimes.

Crédit photo : archives, Ghyslain Bergeron

HOCKEY. En attendant l’arrivée de Joe Veleno, les Voltigeurs ne ralentissent pas la cadence, eux qui ont arraché une victoire de 3-2 en prolongation aux Screaming Eagles du Cap-Breton, samedi soir, devant plus de 2600 spectateurs au Centre 200 de Sydney.

Après avoir pris les devants 2-0 durant les 20 premières minutes de jeu, les Drummondvillois ont vu leurs adversaires réduire l’écart au deuxième vingt, puis provoquer l’égalité avec une dizaine de minutes à écouler au dernier engagement. En période supplémentaire, Pavel Koltygin a saisi une passe de Marc-Olivier Duquette avant de déborder le défenseur Peyton Hoyt, puis de battre le gardien Kyle Jessiman.

En l’absence de Dominique Ducharme, parti en Ontario en vue du camp de sélection d’Équipe Canada junior, son associé Steve Hartley dirigeait un premier match derrière le banc des Voltigeurs.

«C’est un gros deux points. J’ai trouvé qu’on a connu un excellent départ. On était en plein contrôle et on jouait à l’intérieur de nos forces. En deuxième période, on s’est éloigné de notre identité. On était moins concentrés sur certains détails. En connaissant une meilleure troisième, on s’est donné une bonne chance de gagner», a lancé Hartley.

«Présentement, on est à la recherche de plus de constance et de maturité dans notre jeu. Ça fait quelques matchs qu’on connait souvent une période plus difficile. On est encore jeunes, mais on doit apprendre à mieux gérer notre match pendant 60 minutes», a ajouté l’homme de hockey de 32 ans.

Grâce à ce gain, les Voltigeurs ont clôturé leur périple de trois matchs en quatre soirs dans les provinces maritimes avec une satisfaisante récolte de quatre points sur une possibilité de six. Le bataillon drummondvillois a également rejoint l’Armada et l’Océanic au sommet du classement général. Les trois équipes revendiquent 44 points, mais n’ont pas disputé le même nombre de matchs.

«On sait où on se situe au classement, mais on ne s’attarde pas vraiment à ça. Chaque jour, on se concentre plutôt sur le travail qu’on doit accomplir pour devenir meilleurs individuellement et collectivement», a expliqué Steve Hartley.

Au premier tiers, Robert Lynch et Xavier Bernard ont touché la cible à égalité numérique. Avec déjà 16 buts en poche, Lynch domine ses coéquipiers et se dirige vers une saison de plus de 30 filets.

«Quand il s’implique et qu’il bouge des pieds comme il l’a fait ce soir, Lynch est dominant. Il progresse chaque jour. La question qu’on se pose, c’est où est son plafond. C’est vraiment le fun de le voir aller», a dit Hartley au sujet du Michiganais de 19 ans.

Olivier Rodrigue (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Auteur de 34 arrêts, Olivier Rodrigue a décroché une neuvième victoire en dix décisions. Après un lent début de saison, voilà que le Chicoutimien de 17 ans s’est hissé parmi les meilleurs portiers du circuit au chapitre de la moyenne de buts alloués (2,50) et des victoires (16).

«Chaque match, Rodrigue nous donne une réelle chance de gagner. Il est très stable devant le filet. Encore ce soir, il a fait de gros arrêts clés en deuxième période», a fait valoir Hartley, lui-même un ancien gardien.

Devant le filet des Screaming Eagles (15-13-2-1), Kyle Jessyman a effectué 31 arrêts. En deuxième période, le but de Jordan Ty Fournier a déclenché une vague de toutous sur la patinoire. Avec sa première réussite en carrière, le défenseur Noah Laaouan a créé l’égalité au troisième engagement.

Les Voltigeurs (21-9-1-1) disputeront un quatrième match consécutif sur la route, mercredi soir, au domicile des Olympiques de Gatineau (16-10-2-2).

«Il nous reste seulement trois matchs avant le congé de Noël. Ce sont autant de pièges qu’on doit éviter. C’est important de démontrer de la maturité. On ne doit tomber en vacances seulement qu’après le match de samedi soir», a averti Steve Hartley.

Ayant aggravé la blessure qui l’ennuie depuis plusieurs semaines, Bastian Eckl n’a pas été en mesure de compléter la rencontre face aux Eagles. Sur la touche depuis deux semaines, Yvan Mongo pourrait quant à lui effectuer un retour au jeu cette semaine s’il est suffisamment rétabli. Nathan Hudgin et Guillaume Desmarais sont les autres joueurs à l’infirmerie.

Soulignons enfin que Joe Veleno n’était pas en uniforme samedi soir, alors que les Sea Dogs de Saint-Jean rendaient visite au Titan d’Acadie-Bathurst. L’attaquant étoile de 17 ans passera officiellement aux Voltigeurs dès l’ouverture du marché des transactions, le 18 décembre. Le Montréalais ne fera donc ses débuts avec sa nouvelle équipe que le 28 décembre, lors d’un match à Gatineau.