Opération nez rouge : plus de 50 000 bénévoles seront à l’oeuvre

Opération nez rouge : plus de 50 000 bénévoles seront à l’oeuvre
Opération Nez rouge entame sa 36e campagne . (Photo : Ghyslain Bergeron)

FESTIVITÉS. Opération Nez rouge a lancé mercredi matin, partout au Québec, la 36e campagne de raccompagnement. C’est à même le quartier général de l’organisme situé au Cégep de Drummondville que l’invitation a été lancée auprès des citoyens afin qu’ils passent «un appel qui fait du chemin et qui fait du bien». 

C’est donc le 29 novembre prochain que les premiers fêtards pourront demander un raccompagnement auprès d’Opération Nez rouge en appelant au 819 478-0070 ou en utilisant l’application mobile.

«Cette année, nous avons prolongé jusqu’à 3 h 30 les raccompagnements. De cette façon, on va pouvoir rejoindre un plus large public», a expliqué Julie Dubois, coordonnatrice d’Opération Nez rouge Drummondville.

La population de la MRC Drummond pourra utiliser le service offert par Nez rouge les 29 et 30 novembre, ainsi que les 6, 7, 12, 13, 14, 19, 20, 21, 24, 25, 26, 27, 28 et 31 décembre, entre 20 h 30 et 3 h 30.

Line Chamberland, d’Imprimerie Chicoine, salue l’implication des bénévoles comme Sabrina Martel et Sébastien Poudrier.

Le bénévolat en hausse

Partout au Québec, le recrutement des bénévoles est difficile pour Opération Nez rouge, mais, à Drummondville, on note une hausse de l’implication des citoyens.

«C’est toujours un plaisir d’aller chercher les gens. Parfois, ce sont des étudiants et ils sont enchantés de voir que c’est nous! Ça rend les routes plus sécuritaires. Grâce à nos partenaires et à l’implication de quelques 500 bénévoles, c’est 25 200 $ que la Fondation a remis aux Voltigeurs, soit une hausse de 22 %. Un merci sincère à tout un chacun», a tenu à préciser Brigitte Bourdages, directrice générale du Cégep de Drummondville.

Des fonds pour les athlètes

L’argent remis à la Fondation sert aux athlètes de l’une des 16 équipes sportives du collège. Michaël de Grandpré, gestionnaire administratif, a énuméré quelques actions réalisées avec l’argent amassé. «Nous avons maintenant un service de nutritionniste, plus de la thérapie sportive, de nouveaux équipements et des bourses remises au gala annuel du cégep.» Trois étudiants, Carl Coutu, Gabriel Angers et Cassandra Stejskal étaient à même d’appuyer les paroles de M. de Grandpré.

L’humoriste et animateur Alexandre Barrette est le porte-parole national pour la campagne Un appel qui fait du chemin.

 

Partager cet article