(Tribune libre) Paradoxal

(Tribune libre) Paradoxal
Tribune libre (Photo : Illustration, L'Express)

La reforestation au cœur d’un nouveau projet signé Axart, peut-on lire dans L’Express de 17 avril 2019, page 22.

Paradoxal, quand on voit avec quel acharnement le déboisement s’accélère autour de Drummondville et Saint-Nicéphore depuis quelque temps. Entrepôts le long de la 55, développements domiciliaires qui ont explosé partout, et dont les terrains de plus en plus petits ont été nettoyés de toute végétation pour permettre aux promoteurs immobiliers de ramasser un maximum d’argent en sacrifiant des milliers d’arbres, et en offrant à leurs clients des maisons sans âme, sans verdure, sans la plus petite parcelle de terrain autour pour pouvoir respirer.

Au lieu de vouloir conscientiser le citoyen à l’importance de protéger le patrimoine écologique, Axart devrait plutôt lutter contre les promoteurs qui s’enrichissent en tuant la nature pour construire des horreurs, et conscientiser les élus qui laissent faire tout ça. Car les simples citoyens, eux, ont malheureusement les mains liés par rapport au pouvoir de l’argent. J’en veux pour preuve toutes les fois où des pétitions ont circulé pour sauver des arbres, et où les revendications des citoyens ont été ignorées, avec, comme bonne excuse, le sacro-saint développement économique dont personne n’est dupe, et qui profite seulement à une petite poignée de personnes.

Jacqueline Marquis

Partager cet article