Voltigeurs 6, Drakkar 3 : «Notre effort le plus complet»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Voltigeurs 6, Drakkar 3 : «Notre effort le plus complet»
Gregor MacLeod et les Voltigeurs ont décroché une victoire de 6-3 sur Gabriel Fortier et le Drakkar, vendredi soir, à Baie-Comeau. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Les Voltigeurs ont le numéro du Drakkar cette saison. En s’imposant par le pointage de 6-3, vendredi soir, au Centre Henry-Leonard, le bataillon drummondvillois a mis fin à la séquence record de 13 victoires consécutives de ses rivaux de Baie-Comeau.

Mettant aux prises deux formations aspirant aux grands honneurs le printemps prochain, l’affrontement s’est joué en fin de deuxième période. En l’espace de six minutes, la troupe de Steve Hartley a marqué trois fois pour transformer un déficit de 2-1 en avance de 4-2. Menant 5-3 au troisième vingt, les Rouges ont ensuite résisté à un long désavantage numérique de deux hommes.

«C’est notre effort le plus complet depuis notre retour de la pause des Fêtes. J’ai aimé l’apport de tous nos joueurs. On a été opportunistes et on a démontré une belle preuve de caractère. J’ai trouvé qu’on a été excellents dans l’application des détails qui font souvent la différence entre la victoire et la défaite dans un match aussi serré», a lancé Steve Hartley lorsque joint au terme de la rencontre.

Du coup, les Voltigeurs (37-10-2-0) ont repris l’exclusivité de la deuxième position au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, un point devant le Drakkar (36-10-2-1).

Joseph Veleno. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

«Avant le match, on avait dit aux gars que si on mettait l’emphase sur les détails et que si on était durs à jouer contre dans les deux sens de la patinoire, notre talent allait finir par ressortir. J’ai trouvé qu’on avait joué une bonne première période, mais on n’avait pas été récompensés. D’Orio a fait d’excellents arrêts devant son filet. En deuxième, notre talent a pris le dessus. C’est ce qui arrive quand on joue de la bonne façon», a affirmé l’entraîneur-chef des Drummondvillois, qui avait vu son équipe signer des gains de 7-1 et de 4-3 en prolongation sur le Drakkar plus tôt cette saison.

Dans la victoire, Joseph Veleno a inscrit deux buts déterminants en deuxième période en plus de récolter une passe. Dawson Mercer, Maxime Comtois, Cédric Desruisseaux (en avantage numérique) et Gregor MacLeod (dans un filet désert) ont également touché la cible. Félix Lauzon et Pierre-Olivier Joseph ont amassé chacun deux passes.

Nathan Légaré et Jordan Martel avaient tous deux profité d’un jeu de puissance pour donner les devants au Drakkar 1-0 tôt dans le match, puis 2-1 en début de deuxième période. Gabriel Fortier a également fait scintiller la lumière rouge au troisième vingt.

Devant le filet des locaux, Alex D’Orio a permis cinq buts sur 28 lancers. Le gardien de 19 ans a encaissé un premier revers en huit décisions dans son nouvel uniforme.

À l’autre bout de la patinoire, Olivier Rodrigue a repoussé 17 des 20 tirs dirigés vers lui. «Rodrigue a été bon dans des moments clés. Par exemple, il a fait un gros arrêt sur une échappée d’Ethan Crossman alors que le pointage était de 2-2», a souligné Hartley.

Pour un deuxième match consécutif, les Voltigeurs étaient privés des services de Nicolas Guay. Le capitaine de l’équipe soigne un étirement musculaire subi lors d’une séance d’entraînement.  «Guay a patiné jeudi, mais il n’est pas encore à 100 % de sa forme», a précisé Hartley.

Les Voltigeurs prendront maintenant la route des provinces maritimes pour y disputer une série de trois matchs en quatre jours. Cette séquence s’amorcera dès mercredi soir, au domicile des Screaming Eagles du Cap-Breton (31-15-1-2).

«J’ai aimé notre match de ce soir. On doit maintenant bâtir là-dessus dans les prochains matchs. Le mois de février, c’est le dernier sprint avant les séries. C’est important de peaufiner certains détails dans notre jeu. On doit continuer à progresser pour aller chercher notre erre d’aller», a conclu Steve Hartley.

À lire également : 

Nicolas Beaudin, le défenseur du mois dans la LHJMQ

Partager cet article