Un duel de gardiens à l’avantage des Voltigeurs

Photo de Mathieu Fontaine
Par Mathieu Fontaine
Un duel de gardiens à l’avantage des Voltigeurs
La gardien Anthony Morrone a été sensationnel devant son filet en bloquant 29 lancers. Il a d'ailleurs récolté la première étoile du match. (Photo : Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. À la suite d’une victoire de 12 à 1 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir, les Voltigeurs de Drummondville ont dû trimer dur pour finalement l’emporter 3 à 2, en tirs de barrage, face aux Remparts de Québec.

Dans un duel des plus serrés, les Remparts sont revenus deux fois de l’arrière pour provoquer la prolongation au Centre Marcel-Dionne. Après avoir vu son coéquipier Gregor MacLoed et son adversaire Matthew Grouchy marquer au début de la fusillade, Gregory Kreutzer est venu sceller l’issu du match en battant Carmine-Anthony Pagliarulo lors de la cinquième ronde des tirs de barrage.

Suite à la rencontre, l’entraîneur-chef Steve Hartley est revenu sur l’excellente performance des deux gardiens qui ont multiplié les arrêts spectaculaires tout au long de l’après-midi. «Pour moi, les deux gardiens ont été l’histoire du match. Il y a une seule raison pour laquelle le match est allé en prolongation est c’est à cause d’eux. Ils ont fait des arrêts clés et ç’a donné un bon spectacle», a-t-il fait observer.

Gregory Kreutzer a marqué le but gagnant lors de la fusillade.

Faisant face à une équipe affamée, les Voltigeurs ont dû puiser dans leurs ressources pour finalement l’emporter en surtemps. D’ailleurs, Hartley n’a pas manqué de souligner la bonne sortie de l’équipe adverse. «J’ai moins aimé notre jeu en première période, mais on s’est adapté. On a été surpris par les Remparts et on doit leur donner le crédit. Ils ont joué un bon match et je pense que ce sera une équipe difficile à affronter en séries», a avoué le pilote drummondvillois.

Avant de terminer son point de presse, Steve Hartley a également pris le temps de mettre en évidence l’effort des sa troupe qui devait se débrouiller sans les attaquants Pavel Koltygin et Cedric Desruisseaux, tous deux incommodés par des blessures. «Les gars ont fait preuve de caractère cet après-midi. On a dû tuer deux avantages numériques en fin de troisième et en prolongation. J’ai trouvé qu’on a bien répondu, surtout avec seulement dix attaquants en uniforme», a-t-il précisé.

Une victoire spéciale pour Morrone

Avec une performance de 29 arrêts sur 31 lancers, Anthony Morrone a récolté la première étoile du match. C’est d’ailleurs un Morrone tout sourire qui s’est adressé aux médias après cette rencontre face à ses anciens coéquipiers. «C’est sûr que c’est spécial, surtout contre mon ancienne équipe! C’est un bon feeling de battre mes amis. Je ne pouvais pas demander mieux», a déclaré le cerbère qui a également stoppé quatre des cinq tireurs l’ayant affronté lors de la fusillade.

Ce dernier a aussi tenu à mentionner le bon travail de sa défensive qui a multiplié les lancers bloqués lors des deux avantages numériques en fin de rencontre. «Mes défenseurs ont été excellents! Quand je suis revenu dans la chambre, je les ai remerciés. Sans eux, ç’a aurait été un autre match», a-t-il conclu.

Une belle progression pour les Remparts

De son côté, l’entraîneur Patrick Roy était somme toute satisfait après la rencontre, même si son équipe a manqué d’opportunisme. «C’est le genre de match qui peut aller d’un côté comme de l’autre, a-t-il lancé. Les gardiens ont été très bons, mais on aurait pu aller chercher la victoire en avantage numérique. On n’a pas été aussi menaçant qu’on peut l’être, mais on continue quand même de progresser, ce qui est notre principal objectif».

Notons que les Remparts ont été blanchis sur les unités spéciales, eux qui ont obtenu trois avantages numériques, contre aucun du côté des locaux.

Les Voltigeurs seront de retour sur la glace du Centre Marcel-Dionne dès mardi, alors qu’ils recevront la visite des Tigres de Victoriaville dans un duel tout centricois. Les cas des attaquants Pavel Kotlygin et Cedric Desrusseaux seront réévalués en début de semaine, alors que le gardien Olivier Rodrigue devrait être de retour au sein de la formation, lui qui a dû s’absenter pour cause de mortalité. Rappelons que celui-ci pourrait battre le record de Jean-François Racine en récoltant une 71e victoire dans l’uniforme des Voltigeurs.

Partager cet article