Je n’ai plus confiance aux libéraux

Je n’ai plus confiance aux libéraux
Lettre ouverte (Photo : Photo Deposit)

M. Barrette. Je viens de vous entendre à la télévision dans le cadre d’une entrevue à propos de la négociation de la convention collective avec les médecins. Vous venez de dire que vous avez toujours travaillé pour la population du Québec… Or, je crois que si vous travailliez vraiment pour la population du Québec à titre de ministre de la santé, vous vous opposeriez tout de suite au projet de Loi 106 sur les hydrocarbures.

L’ouverture faite par votre collègue Arcand, aux entreprises privées pétrolières et gazières pour faire de la fracturation hydraulique, et ce partout au Sud du St-Laurent jusqu’en Gaspésie, contaminera l’eau, les sols et l’air. Jamais monsieur Arcand n’a informé la population sur les effets désastreux de la fracturation hydraulique sur la santé, sur la nature, sur l’agriculture.
Comment se fait-il qu’un gouvernement qui a été élu par la population la traite-t-il de la sorte?
Comment se fait-il que vous, vous ne vous levez pas debout et ne faites pas valoir les intérêts plus élevés que ceux de votre carrière,  que la ligne de parti, que l’argent?
Ça vous fera une belle jambe quand on vous servira à manger de la viande contaminée, des légumes et des fruits contaminés et à boire de l’eau contaminée…
Il y a plus de 600 produits chimiques, cancérigènes, utilisés pour la fracturation hydraulique. Les eaux contaminées rejoignent les nappes phréatiques, les puits, les cours d’eau.
Non monsieur Barrette, je n’ai plus confiance en vous et en votre gouvernement. La confiance ça se gagne…  et pas avec de l’argent.

Michelle Théroux, Drummondville

Partager cet article