«C’est difficile à croire, c’est mon coiffeur qui me l’a appris!» – Diane Côté, gagnante de la loto-maison 2019

Photo de Ghyslain Bergeron
Par Ghyslain Bergeron
«C’est difficile à croire, c’est mon coiffeur qui me l’a appris!» – Diane Côté, gagnante de la loto-maison 2019
Diane Côté a été accueillie par Christian Mercier de L'Union-Vie. (Photo : Ghyslain Bergeron)

LOTO-MAISON. La 20e édition de la loto-maison de la Fondation de la Tablée populaire de Drummondville aura connu toute une fin. La gagnante, originaire de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, se trouvait à Montréal lors du tirage. Sans même avoir visité la maison, elle a acquis son billet il y a un mois alors qu’elle magasinait, en vue du mariage de sa fille, une chemise pour son mari aux Promenades Drummondville.

Plusieurs citoyens qui avaient acheté un billet de la loto-maison se trouvaient sur la rue Bertrand, mercredi soir, vers 18 h 30, afin de connaître le nom de la personne chanceuse qui allait mettre la main sur une maison neuve de plus de 447 000 $.

C’est Christian Mercier de L’Union-Vie qui a tiré le billet gagnant devant une foule en délire. «Alors, c’est madame Diane Côté de Notre-Dame-du-Bon-Conseil», a-t-il lancé au micro.

Rapidement, l’organisation a tenté de joindre Mme Côté au téléphone. C’est seulement après quelques minutes que l’heureuse gagnante a pu parler avec les dirigeants de la Tablée populaire. «Elle sera avec nous dans environ une heure. Elle quitte Montréal pour venir nous rejoindre», a annoncé Rachel Bissonnette, directrice générale de la Tablée.

La gagnante est entourée des dirigeants de la Fondation de la Tablée populaire et de sa famille. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Une fois la noirceur venue, un camion s’est approché de la maison de la rue Bertrand. Après être passé devant la résidence, le véhicule a fait demi-tour pour finalement s’arrêter devant l’entrée de la maison.

Diane Côté et son conjoint Denis Laurin habitent à Montréal pendant la semaine en raison de leur travail. Ils venaient tout juste de revenir à la maison quand ils ont appris la nouvelle. Un large sourire accroché au visage, ils sont entrés dans la maison sous les applaudissements des invités. «Le téléphone sonnait dans le salon et j’étais dans la cuisine avec mon mari. J’ai vu qu’il y avait des appels manqués et que sur Messenger, il y avait un message de mon coiffeur. Ma fille se marie en fin de semaine, j’avais peur qu’il soit en train de canceller! C’est difficile à croire, c’est mon coiffeur qui me l’a appris», a lancé la gagnante, ce qui a fait rire les partenaires qui étaient encore présents.

Le couple a toujours contribué à la cause de la loto-maison. «On achète régulièrement des billets. On le fait de façon caritative. Jamais j’aurais cru gagner», a ajouté Mme Côté.

Comme la gagnante n’avait pas encore visité la maison, elle a pris quelques minutes afin de découvrir tout ce qu’elle venait de gagner en compagnie de plusieurs membres de sa famille. «Je la trouve très belle. Elle est très vitrée. Il y a beaucoup de lumière. Le look industriel, ça ajoute une petite touche. On va venir l’habiter c’est certain. Ça va faire différent de notre petit appartement à Montréal, ce sera notre petit coin de paradis», a conclu Mme Côté.

Une 21e édition de la loto-maison a été annoncée par la directrice générale, Rachel Bissonnette.

Le tirage de la loto-maison de la Fondation de la Tablée populaire de Drummondville fera un gagnant dans les prochaines secondes. Avez-vous votre billet? Entrevue et photos à venir au www.journalexpress.ca avec la personne gagnante!

Posted by Journal L'Express de Drummondville on Wednesday, September 11, 2019

Partager cet article