Jean Parenteau souhaite continuer à «bâtir L’Avenir»

Jean Parenteau souhaite continuer à «bâtir L’Avenir»

Jean Parenteau.

Crédit photo : archives, Ghyslain Bergeron

Le maire sortant de L’Avenir, Jean Parenteau, brigue son troisième mandat et entend bien continuer à attirer des jeunes familles dans sa municipalité.
Pour Jean Parenteau, il s’agit d’un enjeu très important avec lequel L’Avenir doit composer. «Le visage de L’Avenir a complètement changé. Beaucoup de nouvelles familles viennent s’installer. Dans le dernier mandat, nous avons mis beaucoup d’efforts à aménager un parc et des jeux d’eau attrayants pour les enfants», explique celui qui est dans la politique municipale depuis 25 ans.
Jean Parenteau dévoile d’ailleurs que, sur les 1250 résidents de la municipalité, environ 150 sont trop jeunes pour voter. «Il n’y a pas beaucoup d’enfants, je trouve. C’est inquiétant, mais en même temps, on voit beaucoup plus d’enfants qu’auparavant.» Le maire sortant estime que les fêtes familiales, comme les festivités de la Saint-Jean ou L’Avenir en fête, n’y sont pas étrangères.
Si aucune idée précise n’est prévue en ce moment pour les jeunes familles, Jean Parenteau est ouvert aux propositions.
Un nouveau développement domiciliaire devrait également voir le jour prochainement derrière le bureau municipal : un projet qui est dans l’air depuis des années. «Il y aura une possibilité de 25 nouvelles maisons. Dans un village qui en compte environ 85, ça va faire tout un changement», affirme le maire sortant.
Cela contribuera sans doute à la revitalisation de la petite municipalité, un autre aspect sur lequel M.Parenteau entend continuer de travailler au cours d’un potentiel prochain mandat. «Il faut essayer d’inciter des commerces à venir s’installer sur notre territoire», estime le policitien. Si la Maison de la culture occupe déjà un rôle important en ce sens, Jean Parenteau est d’avis qu’il y a de la place pour d’autres entreprises au sein de L’Avenir.

Son mot d’ordre, autant pour la campagne électorale que pour un potentiel troisième mandat : le travail d’équipe. «Je vais continuer à travailler en équipe, autant avec les gens d’Action L’Avenir [son équipe politique] qu’avec les conseillers indépendants. C’est une de mes grandes forces je pense. Je souhaite faire une campagne électorale positive et axée sur les citoyens. On doit réunir les gens le plus possible afin de continuer à avancer», exprime-t-il.
Précisons que son frère François Parenteau s’est aussi lancé en politique dans la municipalité voisine, Lefebvre.
Rappelons que le 5 novembre, les résidents de L’Avenir devront voter pour le maire sortant Jean Parenteau ou pour François Vallières. Ce dernier a d’ailleurs fait parvenir une lettre d’opinion à L’Express il y a quelques jours, dans laquelle il mentionnait que Jean Parenteau avait de la difficulté à travailler en équipe et «se croyait propriétaire de sa municipalité.» «Ça nous a tous beaucoup surpris. Je ne souhaite pas embarquer là-dedans. Je ne pense pas que ce soit productif. Je veux travailler dans le respect, autant des opinions que des individus», a simplement commenté Jean Parenteau.