Un investissement de 21 millions $ chez Cascades

Un investissement de 21 millions $ chez Cascades

Alain Lemaire, Alexandre Cusson, Dominique Anglade, Mario Plourde et Luc Langevin ont salué l’annonce de l’investissement chez Cascades.

Cascades a annoncé aujourd’hui un investissement de 15 millions $ dans son usine Inopak, à Drummondville, et de 6 millions $ chez Plastiques Cascades, à Kingsey Falls.

Le but est de faire l’acquisition d’équipements permettant d’accroître la production d’emballages alimentaires principalement destinés au marché des protéines fraîches.«Le moteur de notre entreprise est la réduction du gaspillage et l’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans cette philosophie», a déclaré le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde. «Ces investissements stratégiques vont renforcer la position de Cascades dans le segment des emballages alimentaires, en augmentant notre capacité de production et nos parts de marché. Ils génèreront plus d’une dizaine de nouveaux emplois principalement en production et en vente, puis consolideront les 216 emplois déjà existants dans ces deux unités. Mais ce qui me rend particulièrement fier, c’est de mettre notre expertise en récupération au service de l’alimentation et de pousser encore plus loin la lutte au gaspillage alimentaire».

Luc Langevin, président et chef de l’exploitation de Cascades Groupe Produits Spécialisés, a expliqué les installations nouvelles dans le cadre de ce projet. «Ces sommes permettront d’agrandir le bâtiment existant et d’installer une ligne de fabrication ultra-performante et unique au Canada qui comprend une unité de décontamination intégrée à la fine pointe de la technologie. Ces contenants recyclables permettent de doubler la durée de conservation des aliments dans certains marchés comme les protéines fraîches, réduisant ainsi radicalement le gaspillage alimentaire».

La vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, était présente, rappelant qu’Investissement Québec avait consenti un prêt de 6 millions $. Elle a souligné que son gouvernement a lancé une série d’initiatives qui ont permis ces dernières années la réalisation de 242 projets dont celui de Cascades.

La Ville de Drummondville a contribué en procédant à des travaux d’infrastructure afin de rendre possible l’agrandissement de Cascades Inopak. Elle a également accordé un congé de taxes, selon les critères déterminées par ce programme qui n’a rien de discrétionnaire. «C’est un congé de taxes sur une période de cinq ans pour des projets d’au moins 25 000 pieds carrés. La majorité des villes ont un programme semblable pour soutenir l’entrepreneuriat et la création d’emplois. Ce n’est pas une dépense mais une renonciation à un revenu… un tout petit revenu vu que les taxes sont tellement basses à Drummondville», a-t-il confié à L’Express en esquissant un sourire.