Yves Corbeil : «Avant tout, réfléchissez!»

Yves Corbeil : «Avant tout, réfléchissez!»

Yves Corbeil.

Crédit photo : Photo Ghyslain Bergeron

DRUMMONDVILLE. Yves Corbeil en a vu passer des gens heureux dans le cadre de son titre de porte-parole de Loto-Québec.

«En privé, les gens me demandent parfois des conseils. Ce que j’essaie de leur dire surtout est de prendre leur temps, de réfléchir non seulement à ce qu’ils vont faire avec un gros montant mais à ce qu’ils veulent être. Il faut que tu sois heureux dans les décisions que tu vas prendre, malheureusement ce n’est pas pour tout le monde. Pour en être certain, je leur suggère d’aller sur une plage tranquille, loin de la maison, pour penser à eux, à leurs proches. Avant tout, réfléchissez», a-t-il raconté à L’Express.

Yves Corbeil a parfois eu affaire à des incrédules. «Est-ce que j’ai vraiment gagné? Pincez-moi. Je crois que je rêve», lui a-t-on déjà dit. Ce à quoi il répond : «Profitez-en, c’est un rêve qui est devenu réalité.»

«Les gagnants vont vouloir faire des folies, c’est sûr. Je leur dit oui pour des folies, vous voulez une nouvelle auto, oui, mais n’achetez pas une Ferrari. Allez-y avec des petits plaisirs. Prenez votre temps avant de faire de grosses dépenses. Je me souviens que j’ai proposé à une gagnante qu’elle pouvait se permettre de placer son lot et de vivre avec les intérêts, ce qui représentait trois fois son salaire. Elle ne savait pas qu’elle pouvait faire ça.»

«Ce que j’ai entendu de plus fou? Je dirais que c’est ce couple qui voulait faire des  choses pour lesquelles ils n’avaient pas d’expérience. Lui il voulait se partir un restaurant. Je lui demande s’il est cuisinier. Il me dit non mais que ça lui tentait depuis longtemps. Sa conjointe me dit qu’elle veut s’ouvrir un salon de coiffure. Je lui demande si elle est coiffeuse. Elle me répond non mais que ça lui tente. La réponse la plus brillante que j’ai entendue est celle de cet homme qui a indiqué qu’il effectuerait un retour aux études».

Assez paradoxalement, le «monsieur de Loto-Québec» conseille de ne pas trop miser. «Oui, on prend un billet, c’est correct. Mais n’hypothéquez pas votre maison. Après tout, ce n’est que le hasard», a-t-il sagement souligné.

À lire aussi : Lotto Max, une célébration pour la remise des 60 millions $ aux Drummondvillois

Ils sont multimillionnaires!