Quatre incendies suspects en une nuit

Quatre incendies suspects en une nuit
L'escalier en aluminium a été endommagé. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. Les pompiers et les policiers ont été sur le qui-vive dans la nuit de lundi alors que quatre incendies suspects ont été recensés à Drummondville.

Deux des incendies ont été rapidement contrôlés, alors que les autres auraient pu avoir de lourdes conséquences. Les flammes dans un tas de débris sur la rue Saint-Jean auraient pu se propager à un bâtiment qui se trouvait à quelques mètres n’eut été de l’intervention rapide des sapeurs. C’était le deuxième incendie sur la même rue en quelques minutes, l’autre avait été éteint par des paramédics à proximité de leur caserne.

À peine 45 minutes plus tard, plusieurs appels sont entrés au 911 pour un feu de résidence sur la rue Holmes.

Des débris ont été incendiés sur la rue Saint-Jean. (Photo : Ghyslain Bergeron)

«Nous avons un chien d’assistance en formation à la maison et il s’est mis à aboyer. Il a certainement fait ça d’instinct. Le camelot du journal a fait évacuer le monde. Une chance qu’il passait par là», a raconté la voisine d’en face à L’Express.

Les flammes faisaient rage sous un escalier en aluminium, le long du bâtiment en briques de quatre appartements. Craignant un autre incendie suspect, le lieutenant du Service incendie de Drummondville a demandé le rappel d’une autre unité de pompiers.

Même si les flammes ont été éteintes rapidement, le brasier a endommagé la structure de l’escalier. En raison des circonstances nébuleuses de cet incendie, la Sûreté du Québec a ouvert une enquête sur la rue Holmes et classé les autres comme incendies suspects.

Personne n’a été blessé lors de ces événements.

En début de journée lundi, les policiers et les pompiers ont se sont aussi rendus dans le secteur du chemin Tourville, près de la rue de la Sablière, pour un autre incendie dans un boisé. Des personnes suspectes ont été vues dans les environs et trois ont été arrêtés dans cette affaire. Ils pourraient faire face à des accusations de vol et recel.

Détails à venir…

Partager cet article