Folle poursuite à Drummondville (mise à jour)

Folle poursuite à Drummondville (mise à jour)
Un suspect a été arrêté à la suite de la poursuite. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. Lundi en fin de journée, une poursuite impliquant une dizaine de voitures de police s’est déroulée sur les autoroutes 55 et 20, en plus d’avoir sillonné plusieurs rues du quartier Saint-Jean-Baptiste et de la rue de la Commune. Un homme a été arrêté.

La poursuite s’est amorcée au Centre Jeunesse-La Mauricie (Pavillon Laforest) à l’extrémité du boulevard Lemire, près de Jean-De Brébeuf. Des policiers en civil ont localisé un véhicule qui avait été dénoncé un peu plus tôt par des citoyens pour une conduite dangereuse. L’automobiliste interpellé par des policiers a refusé de s’immobiliser fonçant même sur les agents avec sa voiture, ce qui a entraîné la poursuite.

Le suspect a d’abord emprunté l’autoroute 55, vers le Nord, pour s’engager par la suite sur l’autoroute 20, vers Montréal. Toujours en refusant de s’arrêter, l’homme a utilisé un «by pass» réservé aux autorités pour revenir sur ses pas, toujours en empruntant l’autoroute 20, mais cette fois-ci en direction de Québec.

Avec plusieurs voitures de police à ses trousses, le suspect s’est engagé une fois de plus sur l’autoroute 55, mais vers Sherbrooke.

Un moins une voiture de police a été emboutie. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Pendant que plusieurs autopatrouilles convergeaient vers le véhicule du suspect, ce dernier a finalement quitté l’autoroute pour se rendre sur le boulevard Jean-De Brébeuf, pour ensuite emprunter la rue de la Commune.

Dans une cacophonie de sirènes, le suspect s’est dirigé vers la rue Saint-Denis, qui est en réfection, avant de traverser le boulevard Lemire et de s’engager vers les avenues. Lors de sa fuite, il a embouti deux voitures de patrouille.

Tranquillement, l’étau s’est resserré autour du fuyard, si bien qu’il a été contraint de s’immobiliser dans la cour d’un duplex de la 16e avenue après une quinzaine de minutes de cavale. À ce moment, les policiers ont procédé à son arrestation. Heureusement, on ne déplore aucun blessé.

«L’individu reste détenu. Il est interrogé et pourrait faire face, au cours des prochaines heures, à divers chefs d’accusations tels qu’entrave au travail des policiers, fuite, agression armée, mais ce sera fait ultérieurement. Pour le moment, un policier spécialisé en collision est sur place pour finaliser le dossier de l’événement», a expliqué Béatrice Dorsainville de la Sûreté du Québec.

Plusieurs résidents du secteur ont convergé vers le lieu de l’arrestation en se questionnant sur l’événement. «Seigneur… je pensais jamais vivre ça de ma vie. C’est tellement tranquille par ici. C’est énervant», a exprimé une femme âgée.

Partager cet article