Incendie de la rue Lindsay : des dizaines de personnes à la rue

Incendie de la rue Lindsay : des dizaines de personnes à la rue
L'incendie a éclaté au 402, rue Lindsay. (Photo : Ghyslain Bergeron)

INCENDIE. Un incendie d’origine accidentelle a lourdement endommagé un immeuble du centre-ville, lundi après-midi, au 402, rue Lindsay, à Drummondville.

Vers 15h06, le Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville (SSICD) a reçu un appel pour un feu de bâtiment à l’intersection des rues Lindsay et des Forges, face à l’hôtel de ville. Lorsque les premiers véhicules sont arrivés sur place, de la fumée noire s’échappait du toit d’un bâtiment de trois étages. Des locaux commerciaux se trouvaient au rez-de-chaussée, alors que des appartements résidentiels occupaient le deuxième et troisième étages. Un citoyen a avisé l’officier de la première unité d’intervention que le bâtiment avait été évacué, mais qu’il y avait quelques portes sans réponse.

Lorsque les pompiers sont arrivés au deuxième étage, ils ont rapidement constaté que l’incendie faisait rage à l’extérieur du bâtiment, sur la structure du troisième étage.

Pendant que cette équipe amorçait l’attaque du feu, une autre vérifiait une dizaine d’appartements au deuxième étage et deux autres au troisième afin de confirmer qu’il ne restait personne dans le bâtiment.

Trente-cinq pompiers ont travaillé pendant un peu plus de deux heures et demie pour maîtriser l’incendie qui a lourdement endommagé la structure et les deux appartements du troisième étage. Heureusement, personne n’a été blessé.

Toutes les personnes évacuées ont dû trouver un autre refuge en raison des dommages causés par les flammes, la fumée et l’eau.

Une équipe de pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Cyrille était à la caserne de Drummondville, sur la rue Cockburn, pour couvrir le territoire en cas d’un autre incendie.

Des intervenants bénévoles du SIUCQ et la Sûreté du Québec étaient sur place pour contrôler le périmètre de sécurité et gérer la circulation, car plusieurs curieux s’étaient massés près du lieu du sinistre.

Une équipe du Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville est toujours sur place afin de déterminer la cause de l’incendie qui serait accidentelle (22h lundi).

C’est la deuxième fois que cet édifice est la proie des flammes. En mars 2012, un homme avait perdu la vie à la suite de l’événement.

Incendie au centre-ville, secteur à éviter.

Posted by Journal L'Express de Drummondville on Monday, June 15, 2020

Partager cet article