Bathrino sera candidat dans Drummond aux élections fédérales

Photo de Marilyne Demers
Par Marilyne Demers
Bathrino sera candidat dans Drummond aux élections fédérales
Réal Bathrhino Martel se présente sous les couleurs du Parti rhinocéros du Canada dans la circonscription de Drummond. (Photo : Ghyslain Bergeron)

POLITIQUE. Réal Martel tentera de se faire élire comme premier député cornu à la Chambre des communes en vue des élections fédérales du 21 octobre. Celui que l’on surnomme Bathrino a officialisé sa candidature sous la bannière du Parti rhinocéros du Canada dans la circonscription de Drummond.

«Si tous les électeurs qui n’ont pas voté aux dernières élections votent cette fois-ci pour notre parti, j’estime que nous pourrions diriger un gouvernement majoritaire», a lancé d’entrée de jeu le Warwickois de 57 ans, devant ses acolytes costumés et quelques curieux, samedi après-midi, au parc Saint-Frédéric.

Au cours des prochains mois, le camionneur de profession fera campagne sous le slogan «Prendre le rhino par les cornes». Le père de famille compte d’ailleurs être sur le terrain, vêtu de l’un de ses trois costumes de Batman.

Pour tenter d’influencer les électeurs du comté, Bathrino propose de déposer un projet de loi obligeant les restaurateurs de Drummondville à augmenter les portions de fromage dans les poutines.

Réal Bathrhino Martel a présenté sa plateforme électorale samedi après-midi au parc Saint-Frédéric, en compagnie de ses collègues superhéros.

Ce fan de Batman souhaite amener une équipe de la LNH à Drummondville ainsi que la construction d’un nouvel aréna de 18 000 places. Rappelant – d’un ton moins convaincu – que la poutine a été inventée à Drummondville, le Warwickois propose de construire le bâtiment en forme de poutine et de le nommer Poutine Center.

Il propose d’installer le club-école des Poutiniers de Drummondville à l’aréna de Saint-Cyrille-de-Wendover. Il suggère également la tenue des Jeux olympiques d’hiver de 2050 à Drummondville.

«Mon objectif, c’est surtout de mettre le sourire dans le visage des gens. Ce sont des promesses assez folles, mais il y a des choses qui sont déjà arrivées, comme les plaques personnalisées et la légalisation du pot», fait savoir le candidat du parti fondé sous le signe de l’humour et de l’ironie, qui est aussi le premier rhinocéros à se présenter dans la circonscription de Drummond.

Sur sa plateforme électorale, le Parti rhinocéros du Canada promet d’exiger à la CAQ de recycler le vieux pont Champlain et de construire un troisième lien à l’est de Québec. Le nouveau pont serait nommé Badaboum, en mémoire des défunts Nordiques.

Côté environnement, les fabricants d’automobiles seraient forcés d’installer la pédale de frein côté passager pour favoriser le transport en commun. Pour le projet Énergie Est, les rhinocéros suggèrent que le sens du pipeline soit du Québec vers l’Alberta et que le pétrole soit remplacé par des bières de microbrasseries québécoises.

Réal Martel affrontera le député sortant, François Choquette, du NPD. Il se mesurera également à Jessica Ebacher, qui porte les couleurs du Parti conservateur du Canada.

La candidature du Parti libéral du Canada n’a pas encore été confirmée, mais la mairesse de Très-Saint-Rédempteur originaire de Drummondville Julie Lemieux et le conseiller municipal William Morales ont tous deux fait part de leur intérêt.

Partager cet article