Direction la Chine pour des hockeyeuses d’ici

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Direction la Chine pour des hockeyeuses d’ici
Championnes des séries éliminatoires, les Titans du Cégep Limoilou s’envoleront pour la Chine dès samedi. (Photo : gracieuseté Marc-Antoine Hallé)

HOCKEY. C’est une aventure inoubliable que quatre hockeyeuses de la région de Drummondville vivront au cours des prochains jours. Dès samedi, Gabrielle David, Audrey-Anne Veillette, Gabrielle Plourde, Laury Horion et leurs coéquipières des Titans du Cégep Limoilou de Québec s’envoleront vers la Chine afin de faire la promotion du hockey féminin.

À l’invitation du gouvernement chinois, les 21 jeunes hockeyeuses ainsi que leurs entraîneurs auront le mandat de faire rayonner ce sport en vue des Jeux olympiques de Pékin de 2022. Durant ce voyage de neuf jours, elles participeront à un tournoi où elles affronteront notamment un club professionnel, les Kunlun de Hongxing. Les Titans disputeront également une partie amicale avec l’équipe nationale féminine junior chinoise.

«Ce sera l’expérience d’une vie! On va jouer de gros matchs contre des équipes de gros calibre, a lancé Gabrielle David. On a très hâte de vivre ça en équipe. On forme un groupe très uni. On se connait bien et on est devenues très proches les unes des autres.»

Avant leur départ, les filles des Titans ont reçu une formation sur les différences interculturelles entre la Chine et le Canada. Sur place, elles seront guidées par un traducteur.

«On a été préparé sur tous les sujets, notamment sur ce qu’on va manger. Il y a un décalage horaire de 12 heures, alors ce sera vraiment le monde à l’envers», a souligné David, une joueuse de centre âgée de 19 ans.

L’équipe visitera ensuite quelques universités pour échanger avec des étudiants chinois. Les joueuses en profiteront bien sûr pour faire un peu de tourisme. Elles visiteront notamment la Cité interdite, la Grande Muraille ainsi que les installations olympiques de 2008.

Hockey Canada

Devant participer aux tests physiques du programme de Hockey Canada en fin de semaine, David et Veillette ont obtenu une dérogation spéciale en raison de leur séjour en Chine. Ainsi, elles ont pu prendre part à ces tests ce vendredi, à la veille de leur départ.

«Ça s’est bien passé! On a atteint les standards de Hockey Canada. Maintenant que ces tests sont derrière nous, le stress est passé. On a l’esprit tranquille et on peut se concentrer sur notre voyage», a exprimé David.

Au début du mois d’août, David et Veillette participeront donc au camp de sélection de l’équipe canadienne des moins de 22 ans.

«On va bien se préparer. On a déjà fait partie de l’équipe des moins de 18 ans, mais c’est une catégorie plus élevée. Ça s’annonce dur, mais j’ai des chances de percer l’équipe. Sinon, ce sera pour l’année prochaine», a laissé entendre David.

Encore championnes

Ce périple en Chine couronne une saison particulièrement riche pour les Titans. Championnes de la saison régulière, les représentantes du Cégep Limoilou ont décroché un quatrième championnat des séries éliminatoires consécutif.

Les Titans ont à nouveau dominé le circuit. (Photo gracieuseté : Titans du Cégep Limoilou)

«On était motivées à garder notre séquence victorieuse intacte en séries. On s’est bien préparé pendant toute la saison. On est une équipe qui a l’habitude de hausser son jeu d’un cran dans les matchs importants. Pour ma part, je voulais finir ma carrière collégiale sur une belle note», a expliqué Gabrielle David, qui aura soulevé la coupe lors de chacune de ses trois campagnes à Québec.

Auteure de 21 buts et 59 points en 24 matchs en saison régulière, Gabrielle David a d’ailleurs été proclamée joueuse par excellence du circuit collégial de hockey féminin. Quant à Veillette, elle a hérité du titre de recrue de l’année chez les Titans. L’attaquante de 18 ans a inscrit 28 points, dont 21 buts, en 24 parties.

«Audrey-Anne est plus jeune, mais elle performe toujours bien. Elle a vite su faire sa place dans cette ligue», a souligné David.

NCAA

Dès la prochaine saison, David et Veillette feront le saut avec les Golden Knights de l’Université Clarkson, qui évoluent dans la première division de la NCAA. Elles se dirigeront vers Potsdam, une petite ville de l’État de New York située près de la frontière canadienne, dès la fin du mois d’août.

«C’est un calibre de jeu supérieur. Ce sera une grosse marche à monter, mais je me sens prête pour cette étape», a laissé entendre David en terminant.

De son côté, Gabrielle Plourde s’est déjà commise envers le programme des Black Bears de l’Université du Maine en vue de la saison 2021-2022.

Partager cet article