Plus de 11 000 participants bravent la pluie

Photo de Marilyne Demers
Par Marilyne Demers
Plus de 11 000 participants bravent la pluie
Enfants, parents, amis et collègues d’entreprises ont participé en grand nombre à la 12e édition de la Course des Chênes-toi. (Photo : Marilyne Demers)

COURSE À PIED. Le ciel gris et les gouttes de pluie n’ont pas découragé les participants inscrits à la 12e édition de la Course des Chênes-toi ce dimanche. Plus de 11 000 personnes ont déferlé dans les rues de Drummondville.

Ils étaient des milliers à prendre les départs des différents parcours variant de 1 à 21,1 kilomètres, à la course, à la marche ou en roulant, et ce, malgré la météo peu clémente. «On va courir plus vite pour revenir plus vite», rigole Stéphane Morin, inscrit au 10 kilomètres.

Les spectateurs, vêtus d’imperméable et parapluie à la main, étaient au rendez-vous pour les encourager. Il y avait de la fébrilité dans l’air aux alentours du Centrexpo Cogeco, où de nombreux exposants étaient aussi réunis dans le cadre de l’Expo des saines habitudes de vie Canimex.

«Je suis très content. Tout le monde est là, on est parti à temps et tout est sécurisé. C’est certain que s’il y avait du soleil, ça serait un petit plus. Mais bouger quand il pleut, pour des sportifs, ça ne dérange pas, soutient le directeur de la Course des Chênes-toi, Michel Couturier. Les gens se sont approprié la course au fil des années. C’est merveilleux de pouvoir courir dans nos rues. Il y a autant d’hommes que de femmes et des participants dans tous les groupes d’âge.»

Parmi les personnes inscrites, environ 95% d’entre elles proviennent de la région de Drummondville.

Popularité grandissante
Il va sans dire que depuis ses débuts, l’événement a fait son chemin. «Lors de la première édition, on était au Village québécois d’antan. Il y avait à peine 800 participants. On avait fait ça avec un budget d’environ 7000$», relate M. Couturier.

En plus de s’être déplacé l’an dernier au Centrexpo Cogeco, la Course des Chênes-toi a considérablement augmenté son nombre d’inscriptions et sa notoriété. Les organisateurs peuvent aujourd’hui se targuer d’être la deuxième plus grande course en importance au Québec, après le Marathon de Montréal.

Qu’est-ce qui fait le succès de l’événement? «L’organisation, l’ambiance et le fait que n’importe quel coureur peut s’investir», répond David Trottier, un participant au 10 kilomètres.

Question d’être encore plus accessible et inclusive, la chaise Kartus a fait son entrée cette année. Avec la collaboration de l’Association des parents d’enfants handicapés de Drummond, une trentaine d’enfants ou de personnes handicapées ont pu vivre l’effervescente de la course, assis confortablement dans cet appareil spécialement conçu pour les activités sportives et de plein air.

Avec cette popularité grandissante, les organisateurs ont bon espoir de devenir un jour la course la plus populaire au Québec. «Le marathon de Montréal compte 17 000 participants. On est à peine à 6 000 personnes de différence. Pourquoi pas?», sourit Michel Couturier.

C’est parti pour la Course Des chênes-toi! Les coureurs du 21,1 km sont les premiers sur la ligne de départ!

Posted by Journal L'Express de Drummondville on Sunday, May 19, 2019

Partager cet article