Des victoires significatives pour Team Bergeron

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Des victoires significatives pour Team Bergeron
Yanick Bergeron, Claudia Baril, Hugo Beauchemin et Joël Gauthier. (Photo : gracieuseté)

KICKBOXING. Deux combattants du collège Team Bergeron de Wickham ont décroché des victoires significatives lors d’un gala de kickboxing de la prestigieuse organisation PKL disputé samedi dernier, au Centre Grant-Harvey de Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Livrant le combat le plus important de sa jeune carrière, Claudia Baril s’est imposée sur la Montréalaise Kat Voronova par décision partagée au terme d’un affrontement de quatre rounds. Du coup, l’athlète originaire d’Acton Vale a mis la main sur un premier titre national, elle qui détient déjà la ceinture de l’organisation québécoise BFL.

Claudia Baril. (Photo gracieuseté)

«Claudia affrontait une adversaire coriace qui détenait déjà plusieurs titres. Elle avait la chance de démontrer à tout le monde qu’elle est la fille à battre chez les 115 livres», a souligné son entraîneur Yanick Bergeron.

Deux des trois juges ont octroyé la victoire à Baril, qui est ainsi demeurée invaincue en sept combats en kickboxing.

«Les deux combattantes ont livré un excellent duel, a affirmé Bergeron. Claudia contrôlait le ring et était plus active que son adversaire. Elle se servait bien de son jab et gagnait la majorité des échanges. Elle devait toujours rester alerte, parce que son adversaire était très sournoise et explosive.»

Claudia Baril devrait défendre sa ceinture de la PKL au mois de septembre, au Nouveau-Brunswick. D’ici là, celle qui pratique également la boxe ainsi que les arts martiaux mixtes amateurs défendra sa ceinture de la BFL le 8 juin, à Wickham. Elle fera face à Ariel Gallagher, de Tristar Gym, lors de ce gala qui comptera une douzaine de combats.

«Claudia vise rien de moins que de combattre au UFC d’ici quatre ans. Ses débuts professionnels auront lieu à la fin de l’année 2019 au sein de l’organisation TKO», a précisé Yanick Bergeron.

Hugo Beauchemin

De retour à l’action après une absence de deux ans, Hugo Beauchemin a vaincu Jeremy Henry, de Halifax, grâce à un K-O spectaculaire dès la 45e seconde du premier round. Il s’agissait pour lui d’un premier combat professionnel en kickboxing.

Hugo Beauchemin (à gauche). (Photo gracieuseté)

«Hugo a dû prendre une année sabbatique en raison d’une blessure. Il était de retour dans sa discipline, le kickboxing, où il était invaincu chez les amateurs. Il affrontait un adversaire d’expérience comptant une dizaine de combats professionnels. Il était prêt comme jamais et il n’a pas déçu», a raconté Yanick Bergeron.

Beauchemin sera de retour en action lors d’un gala de l’organisation PKL, en septembre. D’ici là, l’athlète originaire de Sorel-Tracy souhaite livrer un combat aux États-Unis ou en Europe. «Hugo est conscient qu’à 38 ans, il doit faire vite pour réaliser son rêve de combattre un jour au Glory, la plus grosse organisation de kickboxing au monde», a expliqué Yanick Bergeron.

Partager cet article