Conduite avec les facultés affaiblies : 60 jours de prison

Photo de Frederic Marcoux
Par Frederic Marcoux
Conduite avec les facultés affaiblies : 60 jours de prison
Dominic Lamarre a été intercepté par les policiers le 1er décembre 2017. (Photo : Depositphoto.)

JUSTICE. Le Drummondvillois Dominic Lamarre a été condamné à 60 jours de prison à purger de façon discontinue, après sa troisième infraction à vie en matière de conduite avec les facultés affaiblies.

La veille de son 40e anniversaire, le 1er décembre 2017, Lamarre a été intercepté par un policier. Il était au volant de son véhicule, alors qu’il sortait d’un bar de la région. Le quadragénaire affichait un taux d’alcoolémie de 0,106 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Le Drummondvillois avait deux antécédents en semblable matière pour des infractions commises en 1999 et en 2005. Le juge Gilles Lafrenière de la Cour du Québec a entériné la suggestion commune, vendredi, au Palais de justice de Drummondville. Il a accepté que Dominic Lamarre purge sa peine de détention une fin de semaine sur deux, du samedi matin au dimanche soir. Cela permettra ainsi au fautif de voir ses enfants deux fins de semaine par mois.

La détention commencera le 23 mars prochain. Il sera également interdit à Dominic Lamarre de conduire un véhicule pour une durée d’une année.

 

Partager cet article