Trois commerces détruits au centre-ville (MISE À JOUR)

Trois commerces détruits au centre-ville (MISE À JOUR)

Incendie 267 rue Lindsay.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

DRUMMONDVILLE. Les pompiers de Drummondville ont été sollicités deux fois plutôt qu’une, tard le 23 décembre, afin d’intervenir lors d’un incendie majeur sur la rue Lindsay et un autre, mineur, à Saint-Joachim-de-Courval.

Un premier appel, vers 23 h 19, a mené les sapeurs, au 267, rue Lindsay. Dès l’arrivée des pompiers, des équipes supplémentaires et le SIUCQ ont été appelés, car une épaisse fumée s’échappait de la structure.
Des attaques ont été faites au sol et par les airs, mais les flammes avaient eu le temps de se faufiler dans la structure du toit. En seulement quelques minutes, le feu avait percé le revêtement et était visible dans le ciel de centre-ville. Le brasier a été maîtrisé aux petites heures du matin. Une pelle mécanique a été demandée sur place afin d’abattre les murs devenus dangereux pour les pompiers.
Le bâtiment commercial, qui abritait l’OB’CD du disque, L’Essenciel et la Boucherie LM Dubé & fils, a été complètement rasé par les flammes. La cause du sinistre n’est pas encore connue, mais la thèse d’un incendie criminel n’est pas exclue. La rue Lindsay a été fermée à la circulation pendant plusieurs heures.

Incendie 267 rue Lindsay.

À la Sûreté du Québec dimanche matin, la sergente Anne Mathieu a indiqué que le dossier est toujours entre les mains du Service de sécurité incendie de Drummondville. “La direction des pompiers aura à nous aviser s’il y a matière à entreprendre une enquête. D’ici là, le dossier ne nous appartient pas”, a précisé Mme Mathieu.

 

Le bâtiment est une perte totale. (Photo Jean-Pierre Boisvert)

 

Saint-Joachim-de-Courval

Déjà occupés sur la rue Lindsay, les pompiers ont reçu un autre appel, environ deux heures plus tard, pour le rang Saint-Michel, à Saint-Joachim. Sur place, ils ont constaté qu’un incendie ravageait un tas de débris. Les pompiers n’ont eu aucune difficulté à combattre et éteindre cet incendie. Les sapeurs de Saint-Cyrille et de la Régie du Lac Saint-Pierre avaient été demandés, mais sont repartis aussitôt.

Incendie Saint-Joachim.