La pression rattrape à nouveau les Dragons

La pression rattrape à nouveau les Dragons

Les joueuses des Dragons ont été vaincues en finale de la coupe Saputo

SOCCER. Telle une créature légendaire issue du Moyen-Âge, la coupe Saputo continue de filer entre les pattes des Dragons. Pour une quatrième année consécutive, la formation féminine senior de Drummondville a échoué dans sa tentative de remporter le championnat provincial de soccer AA.

En finale de cette compétition, lundi, sur le terrain Bois-de-Boulogne de Laval, les Dragons ont été blanchies 3-0 face aux Diables rouges de Haute-Saint-Charles. Après avoir raté deux occasions en or, les Drummondvilloises ont encaissé deux buts rapides dans les derniers instants de la première demie. Elles ne s’en sont jamais relevées, devant ainsi se contenter de la médaille d’argent.

«Ces deux buts nous ont donné un sacré coup au moral. Nos joueuses étaient abattues sur le banc. Notre capitaine Marie-Christine Dubuc a toutefois livré un bon message positif avant de retourner sur le terrain. Les filles ont bien entamé la deuxième demie, mais nos adversaires nous ont bien contenu», a analysé Michel Perier, qui dirige le programme senior féminin en compagnie de Clément Gore et Martin Lessard.

Selon Perier, les insuccès répétés de Dragons au tournoi de la coupe Saputo s’expliquent par leur attitude mentale plutôt que par leur jeunesse. Dans les moments corsés, ses protégées ont souvent des difficultés à faire face à l’adversité.

«Mentalement, notre groupe est beaucoup plus fort qu’avant. Mais c’est clair que lorsqu’on ne marque pas le premier but, le stress fait son apparition sur le terrain. Nos joueuses deviennent crispées et n’arrivent pas à gérer cette pression. Elles sont incapables de s’en libérer complètement. On va devoir travailler fort pour trouver des solutions», a-t-il fait valoir.

En demi-finale, la veille, les Dragons avaient signé un gain de 3-1 sur le Delta de Laval grâce à des buts de Jordanne Manny (2) et Jennifer Leclerc.

Au cours des dernières semaines, les Drummondvilloises avaient raflé un quatrième championnat de la saison régulière consécutif dans la Ligue de soccer interrégionale de la zone 2. L’équipe a complété un doublé en remportant la finale des séries éliminatoires grâce à une victoire de 3-1 sur le club de Saint-Bruno.

Après avoir mis la main sur la médaille de bronze en 2013 à Châteauguay, puis sur l’argent en 2014 à Laval, les Dragons croyaient enfin pouvoir soulever la coupe Saputo l’an dernier, alors que le tournoi était disputé à Drummondville. En finale, les favorites locales ont toutefois encaissé un cruel revers en fusillade contre l’équipe de Pointe-Claire.

Même s’il s’attend à ce que certaines joueuses mettent fin leur carrière, Michel Perier ne perd pas espoir. Il souligne d’ailleurs que plusieurs équipes au Québec souhaiteraient présenter un palmarès aussi incroyable que celui des Dragons au cours des dernières années.

«Quatre participations consécutives, c’est déjà un exploit en soi, mais qui ne peut satisfaire cette équipe. La déception est grande et personne ne peut consoler nos joueuses. Malgré tout, ça demeure un parcours remarquable pour une équipe remarquable, très attachante, persévérante et avec du caractère. Nous espérons qu’elle va continuer son envol pour remporter cette consécration qu’elle mérite», a conclu le pilote de la formation drummondvilloise.

Une équipe dominante en saison régulière

– 13 victoires, une nulle et quatre défaites

– 80 buts marqués, 23 buts alloués

– 32 buts par Jennifer Leclerc

– 21 buts par Jordanne Manny