Intervention difficile des pompiers

Intervention difficile des pompiers

Quatre municipalités ont participé à l'extinction.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

FAITS DIVERS. Tôt lundi matin, les pompiers de Notre-Dame-du-Bon-Conseil (NDBC) ont été demandés pour un feu de cheminée sur la route Boucher qui s’est finalement transformé en feu de résidence.

Il était exactement 5 h 43 quand l’appel d’urgence a été logé. Pendant que les pompiers étaient en route, et que les occupants évacuaient les lieux, les flammes ont eu le temps d’attaquer le toit de la résidence. Les forts vents ont rapidement alimenté le brasier qui a donné beaucoup de fil à retordre aux sapeurs. Une vingtaine d’hommes de NDBC, Saint-Cyrille, Saint-Léonard d’Aston et Sainte-Perpétue ont participé à l’extinction.

Incendie Notre-Dame-du-Bon-Conseil route Boucher.

Le directeur du service incendie de NDBC, Frédérick Marcotte, a affirmé avoir eu beaucoup de problèmes lors de cette intervention. Dès que les sapeurs arrêtaient d’arroser, le vent alimentait les braises et les flammes reprenaient vie.

«La météo n’est pas notre allié ce matin. Le vent souffle fort et il vient de loin. On a adopté finalement une attaque défensive, ça devenait trop risqué pour les pompiers», a-t-il expliqué.

La résidence a été lourdement endommagée par les flammes et l’eau. Le toit a été détruit. Le SIUCQ est venu soutenir les différents services incendies. Personne n’a été blessé.

Incendie Notre-Dame-du-Bon-Conseil route Boucher.