Les travaux reprennent sur la route 255

Les travaux reprennent sur la route 255

TRANSPORTS. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a fait appel à la «caution» afin de faire avancer la construction du pont d’étagement de la route 255 au-dessus de l’autoroute 20 à Saint-Cyrille-de-Wendover. En effet, à la suite du différend entre le MTQ et l’entrepreneur dévoilé…

Une autre collision sur la route 139

Une autre collision sur la route 139

FAITS DIVERS. Vers 8 h 15 dimanche matin, deux véhicules sont entrés en collision à l’intersection de la route 139 et du 9e rang, à Wickham. Quatre personnes ont été blessées lors de l’accident. Une berline, circulant sur le 9e rang, a omis de réaliser son arrêt obligatoire à l’intersection…

Le groupe Kaïn planche sur un nouvel album

Le groupe Kaïn planche sur un nouvel album

MUSIQUE. Trois ans après la sortie de l’album Je viens d’ici, le groupe Kaïn est de retour en studio afin d’enregistrer les chansons qui figureront sur leur huitième opus. La nouvelle a été partagée par la formation drummondvilloise sur les réseaux sociaux. «Team de feu, beaucoup de…

Hockey masculin : les Voltigeurs tiennent un camp d’essai

Hockey masculin : les Voltigeurs tiennent un camp d’essai

HOCKEY. Dans le cadre de sa campagne de recrutement, la nouvelle équipe de hockey masculin du Cégep de Drummondville tiendra un camp d’essai, ce vendredi 9 décembre, au centre sportif Girardin. Plus de 80 athlètes sont attendus pour l’une des deux séances d’évaluation, qui se dérouleront…

Nouvel hôpital : réveillez-vous! (Tribune libre)

Nouvel hôpital : réveillez-vous! (Tribune libre)

TRIBUNE LIBRE. Je suis arrivé à Drummondville en septembre 1976. J'ai travaillé à l'hôpital 43 ans. Que de bons souvenirs... le personnel, les confrères, les patients et leur famille... même l'administration malgré quelques désaccords... ça fait partie de la vie. À y repenser, un seul regret…

Un fleuriste qui respire la résilience

Un fleuriste qui respire la résilience

MAGAZINE. Entouré de ses proches et ses fidèles clients, le propriétaire de Fleuriste Bergeron, Camil St-Onge, a démontré une grande résilience en s’adaptant aux changements «pas toujours roses» imposés par la pandémie. Ayant débuté chez Fleuriste Bergeron dans le cadre d’un emploi…