Arrestation à la suite d’une poursuite à Drummondville

Arrestation à la suite d’une poursuite à Drummondville
L'homme a été transporté à l'hôpital. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. Un homme de 39 ans a été arrêté dans le secteur de Saint-Nicéphore, mercredi sur l’heure du souper, après avoir été pris en chasse par les policiers qui ont repéré la voiture du suspect rapportée volée.

L’événement a débuté peu avant 18 h sur le boulevard Mercure. Un policier a d’abord effectué une vérification de routine d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule. L’agent a alors constaté que la voiture avait été déclarée volée.

Après avoir avisé ses collègues qu’il était sur le point d’interpeller le véhicule fautif, il a actionné les gyrophares pour attirer l’attention du conducteur à bord de la voiture volée. C’est à ce moment que le suspect a décidé de ne pas obtempérer avec les autorités, ce qui a déclenché une poursuite. Dans une cavale à haute vitesse, le fuyard a emprunté le boulevard Mercure, non sans provoquer des situations dangereuses.

Au moins un pneu du véhicule suspect était crevé. (Photo Ghyslain Bergeron)

«Je me trouvais à l’intersection du boulevard Mercure et de la rue Alfred-Nobel pour y effectuer mon arrêt obligatoire. Une autre voiture se trouvait de l’autre côté, en sens inverse, et faisait aussi un arrêt. Au moment de repartir, le véhicule du suspect est passé entre nous deux… Une chance que je n’étais pas plus avancée, sinon il me frappait c’est certain. Il avait un ou deux pneus crevés, ça faisait des flammèches, mais il roulait vite. Je me suis rangée dans une cour et j’ai vu passer quatre voitures de police qui étaient à sa poursuite. Je me croyais dans un film», a raconté Mme Phaneuf à L’Express.

C’est un peu plus loin que le suspect a commis une erreur qui a mené à son arrestation. Toujours à bord de la voiture volée, il est entré dans les rues du quartier du «Club du faisan», ce qui a limité les portes de sortie. Les policiers ont rapidement pu le cerner sur la rue des Sables, mais des voitures de patrouille ont été endommagées en raison des collisions avec la voiture du prévenu.

Selon Stéphane Tremblay de la Sûreté du Québec, l’homme de 39 ans sera accusé de recel, fuite, conduite dangereuse, d’entrave au travail des policiers et d’avoir conduit avec les capacités affaiblies (drogue).

Le suspect a été transporté à l’Hôpital Sainte-Croix pour y subir des tests. Personne n’a été blessé lors de la poursuite.

Une portion de la rue des Sables a été fermée à la circulation, le temps que les enquêteurs puissent relever les preuves nécessaires en raison des voitures de police qui ont été impliquées dans des collisions avec le véhicule suspect. De plus, l’homme sera interrogé par les enquêteurs sous peu.

Partager cet article