Un homme violent passera 18 mois à l’ombre

Photo de Frederic Marcoux
Par Frederic Marcoux
Un homme violent passera 18 mois à l’ombre
Le Palais de justice de Drummondville (Photo : Archives, L'Express)

JUSTICE. Jean-Benoit Milot, un Drummondvillois âgé de 38 ans, passera 18 mois derrière les barreaux pour avoir agressé une dame entre le 11 et le 12 janvier 2019.

Le trentenaire a plaidé coupable à un chef d’accusation de voies de fait et à un autre de voies de fait avec lésions. La victime de Milot aurait notamment eu un tympan perforé.

La juge Marie-Josée Ménard de la Cour du Québec a imposé la sentence le 29 août au Palais de justice de Drummondville.

L’homme qui réside sur la rue Brock a également reconnu ne pas avoir respecté ses conditions en entrant en contact avec sa victime le 16 août dernier.

Dans un autre dossier, le malfaiteur a plaidé coupable d’avoir volé un ordinateur portable le 4 janvier 2019.

Jean-Benoit Milot devra suivre les directives de son agent de probation pour les 18 prochains mois pour suivre des thérapies pour contrer sa violence et l’aider dans ses problèmes de toxicomanie.

Partager cet article