Deux atterrissages d’urgence pour Sélect Aviation en un mois (mise à jour)

Photo de Lise Tremblay
Par Lise Tremblay
Deux atterrissages d’urgence pour Sélect Aviation en un mois (mise à jour)
(Photo : Photo d'archives - Erika Aubin)

SÉCURITÉ. L’avion qui s’est posé d’urgence le jeudi 15 août dernier sur l’autoroute 20 près de Saint-Jean-Port-Joli à l’est de Québec était piloté par des étudiants de l’école de pilotage Sélect Aviation de Drummondville.

Joint cet après-midi, Daniel Cyr, copropriétaire de cette institution basée sur le site de l’aéroport régional de Drummondville, a indiqué que le Cessna 150 était piloté par des étudiants, qui ont probablement rencontré des problèmes de givrage du carburateur, une situation courante pour ce genre d’aéronefs.

«Il n’y a rien d’exceptionnel là-dedans (givrage du carburateur). C’est comme un jeune qui apprend à conduire une automobile et qui décide de s’arrêter sur l’autoroute par exemple. Il doit contrôler ses peurs et faire preuve de jugement. Présentement, nous sommes à analyser la cause de cet atterrissage. Nous sommes aussi en train de compléter une expertise technique. C’est un peu trop tôt pour que je vous dise ce qu’il s’est passé exactement, mais c’est vrai que c’est un peu bizarre», a-t-il indiqué.

Deux pilotes en voie d’obtenir leur licence commerciale se trouvaient à bord de l’appareil. Par chance, l’atterrissage forcé n’a fait aucun blessé ni dégât matériel.

Selon le média local Le Nord-Côtier, ce même appareil se serait aussi posé d’urgence le 18 juillet dernier sur la route 138 à Longue-Rive sur la Côte-Nord.

Aucune personne n’a été blessée durant cet incident qui aurait été causé par une panne de moteur. L’appareil avait décollé de Drummondville le matin du 18 juillet.

Partager cet article