Un problème d’infiltration d’eau à la nouvelle bibliothèque publique

Photo de Erika Aubin
Par Erika Aubin
Un problème d’infiltration d’eau à la nouvelle bibliothèque publique
Le toit, près de l’entrée principale, se désagrège. (Photo : Erika Aubin)

CONSTRUCTION. En se rendant à la nouvelle bibliothèque publique de Drummondville, les usagers se rendront compte qu’un bout du toit, près de l’entrée principale, se désagrège. Selon la Ville, il y a actuellement des problématiques d’infiltration d’eau dans une partie du revêtement du bâtiment.

La bibliothèque, aussi appelée l’édifice Francine-Ruest-Jutras, a été construite à l’été 2017. Situé au centre-ville, le bâtiment a gagné le prix d’excellence en architecture 2019, il y a à peine un mois.

«L’eau de pluie s’infiltre dans le revêtement et s’accumule dans les matériaux adjacents qui, avec l’ajout de ce poids, décollent. C’est essentiellement la finition extérieure des sections en porte-à-faux qui est affectée», a expliqué Thomas Roux, conseiller en relations médias.

Des essais et vérifications ont été réalisés plus tôt en avril pour déterminer la ou les sources des problèmes. Des solutions sont en cours d’élaboration par les intervenants professionnels et entrepreneurs pour corriger le tout.

Pendant ce temps, des banderoles et des cônes ont été installés pour interdire l’accès aux usagers sous une partie du toit. Quelques débris se trouvent également sur le sol.

La Ville a souligné que ces travaux sont couverts par la garantie existante sur la construction de l’édifice.

 

Partager cet article