Un rôle pour Ducharme avec les Voltigeurs?

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Un rôle pour Ducharme avec les Voltigeurs?
Dominique Ducharme. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Il ne faudrait pas se surprendre de voir Dominique Ducharme débarquer dans l’entourage des Voltigeurs de Drummondville au cours des prochaines semaines.

À l’issue de sa première saison comme adjoint à l’entraîneur-chef Claude Julien chez les Canadiens de Montréal, Ducharme se retrouve soudainement disponible. Au moment où le Tricolore est exclu des séries éliminatoires, l’équipe qu’il a contribué à mettre sur pied n’est plus qu’à une seule victoire d’accéder au carré d’as dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Selon le directeur général des Voltigeurs, Stéphane Desroches, Ducharme a été un proche conseiller de l’organisation tout au cours de la dernière année et il continue de l’être en séries éliminatoires. De son côté, l’entraîneur-chef Steve Hartley n’a pas caché son intérêt de travailler de concert avec son mentor de longue date.

«Je suis toujours en contact avec Dominique. Pendant la dernière saison, on se parlait au moins une fois par semaine au téléphone. Évidemment, il est encore attaché aux Voltigeurs. C’est l’équipe qu’il a bâti. J’imagine qu’éventuellement, on va le voir à Drummondville», a indiqué Hartley après la victoire de 4-2 des Voltigeurs, mercredi soir, à Sherbrooke.

«Est-ce que Dominique serait intéressé à occuper un rôle particulier dans l’organisation? On n’en a pas encore parlé, mais s’il est disposé à nous aider, c’est sûr qu’il a quelque chose à apporter», a ajouté le pilote des Drummondvillois.

Avant de diriger les Voltigeurs pendant deux saisons (2016 à 2018) dans les doubles fonctions d’entraîneur-chef et directeur général, Ducharme a aidé les Mooseheads de Halifax à gagner la coupe du Président et la coupe Memorial en 2013. En carrière comme entraîneur-chef dans la LHJMQ, l’homme de hockey originaire de Joliette a remporté 52 victoires et subi 26 revers en séries éliminatoires. Au championnat mondial de hockey junior, il a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent en 2017 et la médaille d’or en 2018.

En 2012, Bob Hartley avait agi comme conseiller chez les Cataractes de Shawinigan à l’approche du tournoi de la coupe Memorial. Le père de Steve Hartley, qui est aussi un mentor pour Dominique Ducharme, était alors venu prêter main-forte à son ancien protégé Éric Veilleux. Aujourd’hui, Veilleux dirige d’ailleurs les Mooseheads, qui pourraient être les prochains adversaires des Voltigeurs en demi-finale.

Partager cet article