Sauvée par les pompiers… et son avertisseur de fumée

Photo de Marilyne Demers
Par Marilyne Demers
Sauvée par les pompiers… et son avertisseur de fumée

FAITS DIVERS. Plus de peur que de mal pour une résidente de Drummondville qui a été secourue samedi soir par les pompiers alors qu’il y avait une forte présence de fumée dans sa résidence.  

Les secours ont été alertés vers 23 h 15 pour un début d’incendie au sous-sol de la résidence située sur la rue Auguste. Une dame âgée dans la cinquantaine a été réveillée par le son de son avertisseur de fumée.

«Elle est venue pour sortir de sa chambre, mais elle n’était pas capable à cause qu’il y avait beaucoup de fumée. Elle a refermé la porte et fait le 9-1-1. Elle est restée dans sa chambre en attendant les secours», raconte Mario Girard, capitaine au Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville.

«Quand les pompiers sont arrivés, ils sont allés la chercher dans sa chambre. Ils l’ont fait sortir par la fenêtre extérieure au lieu de la transporter dans la fumée», ajoute-t-il.

La dame, qui était seule dans la résidence lorsque l’incendie s’est déclaré, a été transportée à l’hôpital par mesure préventive. Après enquête, la mauvaise utilisation d’un appareil de chauffage serait à l’origine. «Des tisons seraient tombés dans des matières combustibles situées aux alentours, comme du papier ou du bois», précise Mario Girard.

La résidence a subi des dommages occasionnés par la fumée. Une dizaine de pompiers ont été appelés sur les lieux.

Partager cet article