Comtois et Lauzon bouclent la boucle à Victoriaville

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Comtois et Lauzon bouclent la boucle à Victoriaville
Maxime Comtois a amassé deux buts et une passe à son retour à Victoriaville, vendredi soir.. (Photo : Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Maxime Comtois et Félix Lauzon auront été le cœur et l’âme des Tigres ces dernières années. Laissant leurs émotions de côté, les deux vétérans ont aidé les Voltigeurs à renverser l’équipe qui les a repêchés par le pointage de 4-1, vendredi soir, devant leurs anciens partisans au Colisée Desjardins.

Salués par l’organisation avant la rencontre, Comtois et Lauzon ont rapidement fait sentir leur présence à leur dernier tour de piste à Victoriaville. Après avoir ouvert la marque dès la troisième minute de jeu, Comtois s’est fait complice du but compté par Joseph Veleno durant un avantage numérique un peu plus tard durant l’engagement initial.

Malgré une outrageuse domination de 17-3 au chapitre des tirs en deuxième période, les Voltigeurs s’accrochaient toujours à leur avance de 2-0 à mi-chemin au dernier vingt. Après avoir écopé d’une punition qui a permis à Anthony Poulin de réduire l’écart à un but, Comtois a lui-même provoqué une punition qui a mené au filet de Pierre-Olivier Joseph. L’espoir des Ducks d’Anaheim a complété cette soirée émotive en marquant dans une cage déserte avec quelques poussières à égrainer au tableau indicateur. Sur ce jeu, Lauzon a enregistré sa deuxième passe de la partie.

«C’était assurément une soirée émotive pour ces deux gars-là. Ça leur a permis de boucler la boucle de belle manière. Félix a été fidèle à lui-même. Quant à Maxime, il a trouvé une façon de se reprendre après sa punition. C’est ce que les grands joueurs font. On constate aussi tout le bagage d’expérience qu’il a acquis dans la dernière année. Il a vécu beaucoup de choses chez les professionnels, au championnat mondial junior et durant les dernières séries avec Victo», a commenté Steve Hartley.

Édouard Ouellet et Marc-Olivier Duquette. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

De manière générale, l’entraîneur-chef des Voltigeurs a apprécié le calme et la maturité dont ses joueurs ont fait preuve durant cet affrontement somme toute plutôt serré.

«On a fait beaucoup de bonnes choses ce soir. J’ai trouvé qu’on a été patients. Les Tigres ont essayé de fermer le jeu en nous coupant du temps et de l’espace sur la patinoire. Ils nous attendaient parfois à cinq joueurs à leur ligne bleue. On n’a pas paniqué. On a simplement pris ce qu’il nous ont donnés pour prendre le contrôle du match», a-t-il fait valoir.

«On n’a jamais été frustrés, contrairement à ce qui était arrivé quelques fois dans les derniers matchs, a ajouté Hartley. On n’a pas cherché à forcer les jeux. En deuxième période, on n’a pas marqué de but, mais on a contrôlé la rondelle pendant presque 85 % du temps en zone offensive.»

Sur une lancée formidable depuis quelques semaines, le gardien Tristan Côté-Cazenave a repoussé 30 des 33 rondelles lancées en sa direction. Sa séquence victorieuse a pris fin à trois parties, lui qui venait d’aider les Tigres (23-29-3-1) à infliger deux défaites au Drakkar de Baie-Comeau (39-13-2-1).

Auteur de 15 arrêts, Olivier Rodrigue a quant à lui décroché sa 32e victoire en 2018-2019. Son prochain succès lui permettra de rejoindre Vincent Riendeau dans le livre des records des Voltigeurs (33 gains en une saison). Plus tôt cette saison, Rodrigue était devenu le gardien le plus victorieux en carrière dans l’uniforme drummondvillois.

«Ça démontre toute la constance dans ses performances cette saison. Ce n’est jamais évident pour un gardien de recevoir peu de lancers comme c’est souvent le cas pour lui dernièrement. Encore ce soir, Olivier a su garder son focus jusqu’en troisième période, quand les Tigres ont obtenu quelques bons tirs en avantage numérique», a souligné Hartley.

Au cœur d’une séquence de quatre matchs en cinq jours, les Rouges ont signé une sixième victoire consécutive. Drummondville aura remporté quatre des cinq tranches de la guerre de la route 122 cette saison.

Les Voltigeurs (42-10-2-0) poursuivront leur week-end chargé en accueillant les Screaming Eagles du Cap-Breton (32-16-1-4), samedi soir (19 h), puis les Cataractes de Shawinigan (14-37-1-3), dimanche après-midi (15 h). Alors que Rodrigue affrontera les tirs des Eagles, Anthony Morrone sera envoyé dans la mêlée face aux Cats.

«C’est un autre bon test pour nous. On joue du bon hockey dernièrement. On doit continuer de garder les choses simples. Nos présences doivent être courtes. On va continuer d’impliquer tout le monde. Le but ultime, c’est de remporter des matchs pour accentuer notre avance au deuxième rang du classement général», a dit Steve Hartley en guise de conclusion.

Partager cet article