Estéban Nadeau, roi incontesté des Gants dorés

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Estéban Nadeau, roi incontesté des Gants dorés
Estéban Nadeau (Photo : gracieuseté)

BOXE. Pour une troisième année consécutive, le Drummondvillois Estéban Nadeau a décroché une médaille d’or aux Gants dorés. Le championnat québécois de boxe amateur a réuni plus de 150 athlètes au collège de Lévis.

En finale de la catégorie juvénile chez les 70 kg, Nadeau a vaincu Mathys Fenkam, de Trois-Rivières. Le pugiliste de 15 ans s’est imposé par décision unanime des juges.

«Estéban était très confiant pour ce combat de championnat. L’affrontement a été à sens unique. Il a donné un compte à son adversaire au premier et au deuxième round», a raconté son entraîneur au club Ultimaction de Drummondville, Éric Leclerc.

Comptant déjà plus de 60 combats à son actif, Nadeau sera en action ce samedi 28 octobre, sur le ring du Centrexpo Cogeco, en sous-carte du gala pro-am mettant en vedette Jordan Balmir. Il devrait aussi participer à un gala le samedi 11 novembre, au club Ultimaction.

Du 9 au 11 février, Estéban Nadeau tentera de se qualifier pour le championnat canadien de boxe amateur en participant au Défi des champions, à Victoriaville.

Lafond, Cormier et Bélanger finalistes

Trois autres boxeurs drummondvillois ont offert de solides performances aux Gants dorés. Alec Lafond s’est incliné par décision unanime des juges devant Cédrick Belony en finale de la catégorie junior chez les 75 kg. En demi-finale, il avait battu Matteo Villate, de Saint-Hyacinthe, par décision unanime.

Âgé de 17 ans, Lafond s’entraîne sous les ordres de l’entraîneur drummondvillois Benoit Gaudet au club KO-96 de Victoriaville.

De son côté, Fabrice Cormier s’est avoué vaincu par décision partagée devant Lentz Lundy en finale de la catégorie élite chez les 60 kg. Auparavant, l’athlète de 21 ans qui représente le club Performance de Trois-Rivières avait signé des victoires contre Marc-Olivier Lévesque et Antonin Chevalier.

Enfin, Karine Bélanger a perdu face à Leïla Beaudoin en finale de la catégorie élite chez les 64 kg. En demi-finale, la Drummondvilloise de 31 ans s’était imposée sur Sarah Fournier.

Partager cet article