Le Vert et Or tiendra son camp à Saint-Bernard

Le Vert et Or tiendra son camp à Saint-Bernard

Du 14 au 17 août

FOOTBALL. Le Vert et Or cherche à renforcer ses liens avec Drummondville. L’équipe de football de l’Université de Sherbrooke tiendra la deuxième partie de son prochain camp d’entraînement au Collège Saint-Bernard.

Du 14 au 17 août, quelque 85 joueurs et une quinzaine de membres du personnel du Vert et Or débarqueront dans les installations des Sénateurs. Une retraite fermée de trois jours qui surviendra au lendemain des dernières coupures du camp, qui s’ouvrira quelques jours plus tôt, à Sherbrooke.

Ce projet est né dans l’esprit du Drummondvillois Louis Leclerc, un ancien demi défensif des Voltigeurs et du Vert et Or. Cette saison, le jeune homme de 24 ans se joint au personnel d’entraîneurs de la formation sherbrookoise, où il occupe diverses fonctions reliées au recrutement, à la préparation physique et au suivi académique.

«La philosophie du nouveau staff du Vert et Or, c’est de développer le football dans la grande région de l’Estrie, à l’image du Rouge et Or dans le coin de Québec. On veut promouvoir notre programme et accroître le sentiment d’appartenance auprès des jeunes des écoles secondaires de Drummondville. D’ailleurs, les joueurs des Sénateurs vont nous côtoyer de près pendant notre passage au Collège Saint-Bernard», a expliqué Louis Leclerc, qui étudie au baccalauréat en enseignement de l’éducation physique.

«Les Sénateurs vont nous prêter leurs résidences, leur vestiaire, leur piscine et leur terrain synthétique, a-t-il ajouté. Ça démontre toute la qualité de leurs installations.»

Au lendemain de leur arrivée à Drummondville, les joueurs du Vert et Or tiendront une première séance d’entraînement au stade des Sénateurs, le 15 août, entre 9 h et midi. Une seconde pratique est prévue le 16 août, en avant-midi. Le lendemain, l’équipe prendra la route de Toronto en prévision de la partie hors-concours du 19 août, contre les Lions de l’Université York. La saison régulière du Vert et Or prendra son envol une semaine plus tard, à l’Université Laval.

«Nos deux pratiques à Drummondville seront importantes dans notre préparation en vue de notre match contre York, mais aussi à l’approche de la saison. On va mettre l’accent sur nos jeux offensifs et défensifs. On invite les jeunes joueurs de la région et la population en général à y assister», a indiqué Louis Leclerc.

Chaque saison, quelques joueurs issus du programme des Voltigeurs du Cégep de Drummondville graduent chez le Vert et Or. David Fortier, Anthony Chagnon et Guillaume Conraud-Arès devraient être de retour dans la formation cette année tandis qu’Anthony Gosselin devrait amorcer son parcours professionnel.

«Il y a déjà un fort lien qui existe entre nos deux programmes. On se réjouit d’ailleurs pour les Voltigeurs, qui ont retrouvé le chemin de la victoire l’an dernier», a affirmé Louis Leclerc.

Luc Sylvain dirigera les quarts

Si l’actuel entraîneur-chef des Voltigeurs, Patrice Marcoux, a lui-même défendu les couleurs du Vert et Or il y a quelques années, l’ancien pilote des Drummondvillois, Luc Sylvain, est quant à lui de retour au sein du personnel sherbrookois pour une deuxième saison. Le nouvel entraîneur-chef de du Vert et Or, Mathieu Lecompte, a délégué la responsabilité des quarts-arrière à l’homme de football de 59 ans.

«Je reviens dans mes forces. L’équipe a perdu les services de quelques vétérans à cette position, mais Alex Jacob-Michaud sera de retour pour une deuxième année. On a aussi recruté deux jeunes quarts prometteurs. On va être jeunes, mais on va avoir beaucoup de talent. Pour moi, c’est un challenge intéressant», a commenté Luc Sylvain, qui dirige toujours le programme scolaire des Sénateurs.