Des idées de livres à offrir à Noël

Des idées de livres à offrir à Noël

Crédit photo : Photo Deposit

Avec Noël qui approche, voici quelques suggestions de livres à offrir en cadeau signés par des auteurs de la région.

Élizabeth Labrie

Dans son premier roman, Les chemins de Jeanne, Anticosti, Élizabeth Labrie a prêté des bribes de son histoire personnelle à l’héroïne. Les scènes et propos émergent également du silence et de la solitude de l’île d’Anticosti.

De Drummondville à l’île d’Anticosti, passant par Sept-Îles et jusqu’en Basse-Côte-Nord, la Drummondvilloise d’adoption décrit les lieux de ses réflexions et aventures de manière poétique et sensible. On y retrouve quelques détails sur l’enseignement en milieu isolé, une histoire amoureuse et des moments de vie familiale, entre autres.

Dans ce premier tome, le personnage principal, Jeanne, est en difficulté avec ses sentiments amoureux. Pour une raison qu’elle ignore, le bonheur lui échappe. En quête d’amour et de sens, audacieuse et courage qu’elle est, la jeune femme crée le vide. Quelques mois plus tard, un minuscule avion la dépose sur l’île d’Anticosti.

«Le silence et la solitude lui permettent de réviser sa bibliothèque de vie. En voyage ou au bord de la mer, lieux propices à la relecture de certains chapitres, elle approfondit ses réflexions, explore ses chemins d’enfance et de femme et se réconcilie avec ses souvenirs», révèle la quatrième de couverture de ce roman publié à compte d’auteur.

Élizabeth Labrie a récemment publié son premier roman.

Mme Labrie a, à son actif, deux recueils de poèmes (Tête folle, cœur tendre et J’ai écrit… Un bouquet de poésie) ainsi qu’une pièce de théâtre pour adolescents intitulée Viens on rentre à la maison et jouée au cours de la semaine interrégionale de théâtre à Drummondville en 1996.

Il est possible de se procurer le roman chez Buropro.

Chantal Blanchard

Chantal Blanchard est passionnée par l’écriture et par les enfants. À l’aube de la quarantaine, elle a décidé d’allier les deux et de lancer son premier livre, Pite Pite bleu.

Le lancement du premier livre de Chantal Blanchard s’est déroulé à la boutique le Grenier des petits, notamment en présence de son frère.

Le lancement de ce premier livre est l’aboutissement de plusieurs années de réflexion et de travail pour l’auteure. «L’histoire de Pite Pite bleu vient de mon conjoint, c’est lui qui racontait ça à mes filles avant qu’elles se couchent le soir. C’est un oiseau courageux et confiant, qui fonce dans la vie. Rien ne l’arrête! Mes filles écoutaient attentivement et étaient toujours un peu impressionnées», se remémore-t-elle d’un ton attendri.

Éducatrice à la petite enfance de profession, la Germainoise a commencé à raconter les aventures de l’oiseau à sa garderie. «Les enfants voyageaient autant que moi. Souvent, je leur demandais de trouver des solutions à une épreuve que vivait le Pite Pite bleu. Ça a duré pendant six ans. Un moment donné, je me suis dit qu’il était temps que j’écrive un livre avec cet oiseau-là.»

Il est publié via sa maison d’édition Roselle et a été imprimé à l’Oeil graphique où travaille son frère. Sa fille de 16 ans, Léa, a réalisé les illustrations. C’était important pour Mme Blanchard d’offrir aux lecteurs un produit entièrement fabriqué au Québec, dans un monde où plusieurs livres pour enfants sont produits en Chine.
Pite Pite bleu est en vente au Grenier des petits.

Carl Rocheleau

Le Drummondvillois d’origine Carl Rocheleau vient de cosigner un guide pratique qui démystifie les réalités de l’écriture et de l’édition des littératures de l’imaginaire au Québec et tente d’aider les auteurs à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels. Isabelle Lauzon et Geneviève Blouin sont ses deux acolytes. Écrire et publier au Québec : les littératures de l’imaginaire s’adresse donc à tous les auteurs qui publient ou qui aspirent à publier des textes dans les littératures de l’imaginaire, peu importe leur niveau d’expérience. C’est aussi un outil accessible pour les enseignants, les étudiants, les librairies, les bibliothécaires et tous ceux qui souhaitent se renseigner sur le sujet de l’écriture et de l’édition au Québec. Bref, ce guide contient de judicieux conseils sur l’écriture et le processus de publication.

Marie-Josée Maltais

L’artiste et illustratrice Marie-Josée Maltais et la directrice de la Garderie éducative Mademoiselle Coco de Sainte-Clotilde-de-Horton, Isabelle Faucher, se sont affiliées pour réaliser un album jeunesse personnalisé sur le thème de la découverte et des Fêtes. En fait, le personnage principal porte le nom de l’enfant qui recevra le livre.
Le rallye de Noël relate l’histoire d’un enfant qui participe à un rallye avec de sympathiques devinettes qui lui fera découvrir son village. Lettre au père Noël, recettes et chansonnettes sont au rendez-vous. L’histoire est simple et amusante. Le fait qu’elle soit personnalisée permet à l’enfant de faire partie de l’histoire qui se déroule à Sainte-Clotilde.

Pour l’artiste Marie-Josée Maltais, cet album est une suite dans son parcours artistique.

Photo Gracieuseté
Marie-Josée Maltais.

«Depuis quatre ans, mes activités artistiques ont souvent mis de l’avant mon village : Sainte-Clotilde-de-Horton […] Je réalise que je me plais à mettre en évidence l’histoire d’une communauté, son patrimoine, ses gens. Et puis, j’aime bien la clientèle jeunesse pour la variété des thèmes que l’on peut approcher et la manière de les illustrer.»

Ce projet est réalisé avec le soutien financier de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec.

Il est possible de commander le livre en appelant au 819 336-0506.

Hélène Leclerc

En librairie depuis le 8 novembre, le quatrième recueil de haïkus d’Hélène Leclerc s’intitule Entre deux ciels. «Le haïku célèbre ici le quotidien dans tout ce qu’il transporte de lumière et d’ombre. Le petit nuage blanc qui imite la lune, la lumière d’un héron au-dessus d’un embouteillage, des épinettes noires qui étirent le cou, mais aussi la lourdeur d’un dernier rendez-vous dans les yeux bleus d’un ami», indique le descriptif.

Mme Leclerc s’adonne à l’écriture de haïkus depuis une douzaine d’années. Elle est l’auteure de trois recueils publiés également aux éditions David, en plus d’avoir collaboré à plusieurs collectifs.