Doubles champions et mûrs pour un nouveau défi

Doubles champions et mûrs pour un nouveau défi

Ayant défendu son titre de champion des séries éliminatoires de la LBSVF avec succès

BASEBALL. Dans un dénouement à sens unique, le Duquartier a mis le grappin sur un second titre des séries éliminatoires consécutif dans la Ligue de baseball senior BB de la Vallée-des-forts (LBSVF), vendredi soir, à Saint-Bruno-de-Montarville. La troupe du joueur-entraîneur Mathieu Audet envisage maintenant de faire le saut dans un circuit de calibre supérieur.

Tout simplement dominants, les Drummondvillois ont triomphé des Astros par le pointage de 12-0, balayant ainsi la finale en trois matchs. Pour la troisième fois depuis le début de la demi-finale, leur victoire était acquise dès la cinquième manche en raison de l’écart de points.

«On a excellé dans absolument tous les aspects du jeu. Cette année, c’était davantage un défi mental. L’an dernier, on n’avait pas besoin de motiver les troupes. Là, il a fallu se préparer différemment pour arriver avec la même énergie, le même désir de vaincre. On y est arrivé. Notre mission était de démontrer que notre premier championnat n’était pas simplement dû à la chance», a expliqué Mathieu Audet.

«Une dynastie vient de se créer. C’est encourageant pour le futur du baseball drummondvillois. On forme un groupe jeune et uni qui va continuer de grandir ensemble. L’une de nos forces, c’est que tout le monde accepte son rôle, même les gars sur le banc», a ajouté le leader de 27 ans.

Dès la première manche, un circuit de Jonathan Paré a propulsé le Duquartier en avant 2-0. Après deux manches, la marque était déjà de 6-0 et le partant Jean-Sébastien Henes cédait sa place à Michel Boudreau.

«Paré a fait une grosse différence pour nous en attaque en séries. Même si on affrontait de bons lanceurs, il a frappé quelques circuits avec une facilité déconcertante. Il a été impressionnant», a affirmé Audet.

À son premier départ en séries, Hugo Cyrenne n’a alloué qu’un seul coup sûr en cinq manches de travail. Le droitier de 25 ans est habituellement utilisé en relève. «Sa balle rapide était explosive et sa courbe avait beaucoup de mordant, ce qui a déstabilisé les frappeurs», a souligné Audet.

Remplaçant le voltigeur de centre Samuel Guilbert (suspendu), Michaël Ramsay a réussi trois coups sûrs.

La veille, le Duquartier s’était imposé 4-3 devant ses partisans. Lors des deux premières rondes, l’équipe avait éliminé Beloeil et Sorel-Tracy en quatre matchs. Le gaucher de 24 ans Mathieu Gagnon a signé quatre des neuf victoires des Tigers en séries.

Un vote pour choisir une ligue

Maintenant que l’exploit de 2015 a été répété, Drummondville est-elle prête à effectuer un retour dans la Ligue de baseball majeur du Québec? Au cours des prochains jours, les joueurs du Duquartier seront appelés à voter pour décider dans quelle ligue l’équipe évoluera en 2017.

«On forme une meilleure équipe que l’an passé. Il y a quelques options sur la table. On considère le circuit Ron-Piché. La ligue de Québec est une autre option intéressante. On ne ferme pas la porte à un retour dans le senior élite non plus, même si je crois qu’on n’est pas encore tout à fait prêts», a fait valoir Mathieu Audet.

On sait qu’après cinq saisons de misère, les défunts Dodgers ont quitté ce circuit en 2012. Après une campagne décente dans le circuit Ron-Piché, l’organisation a atteint la finale de la LBSVF au cours des trois dernières années.

«Je crois qu’on pourrait bien performer contre certaines équipes dans le senior élite, mais on ne pourrait pas espérer y gagner le championnat. Contre certains lanceurs ayant déjà vécu l’expérience professionnelle, nos partisans trouveraient les soirées longues», a indiqué Audet.

«Chose certaine, peu importe dans quelle ligue on fera le saut, je souhaite qu’on garde une équipe dans la LBSVF. Ce serait en quelque sorte notre club-école.»