La Ressourcerie Transition reprendra vie

La Ressourcerie Transition reprendra vie
La Ressourcerie Transition de Drummondville rouvrira ses portes le 25 octobre, dès 9 h. (Photo : Ghyslain Bergeron)

AFFAIRES. Depuis quelques semaines, les portes de la Ressourcerie Transition de la rue Dorion à Drummondville sont fermées. Grâce à un appui financier de 75 000 $ de la MRC de Drummond, elle rouvrira le 25 octobre, dès 9 h.

L’organisme qui contribue à la revalorisation des matières résiduelles avait, dans un premier temps, mis la clef dans la porte en raison des travaux de réfection de la rue Dorion.

Par la suite, un message affiché dans la porte du commerce mentionnait : «Malheureusement, nous sommes dans l’obligation de fermer la Ressourcerie pour une période indéterminée, mais temporaire. Nous espérons pouvoir être de retour le plus rapidement possible. Nous sommes désolés des inconvénients causés.»

Nathacha Tessier.

Nathacha Tessier, administratrice sur le conseil d’administration, tenait à ce que la ressourcerie reste en vie.

«Le président du CA, Gérald Parenteau (et son équipe) ont sollicité plusieurs personnes, dont les députés provinciaux, mais nous sommes toujours dans l’attente de réponses. On va se le dire, sans l’appui financier de la MRC de Drummond, l’organisme n’aurait pas survécu. La situation était vraiment précaire. Heureusement, la mission de la Ressourcerie pourra continuer», a expliqué à L’Express celle qui siège également sur le conseil de la MRC à titre de  mairesse de Saint-Germain-de-Grantham.

Pendant la fermeture, la nouvelle directrice générale, Nathalie Gamache, en a profité pour faire du ménage et réaménager la ressourcerie. «Elle a travaillé fort. Elle nous apporte un nouveau souffle. C’est son idée la friperie. Mme Gamache prend la relève de François Brouillette, que je voudrais saluer et remercier, qui est parti pour une retraite bien méritée», a ajouté Mme Tessier.

La Ressourcerie Transition a vu le jour en 1999 sous le nom de Manitou Drummond, sur la 12e avenue, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. En 2010, un déménagement a mené l’entreprise sur la rue Fournier où, rapidement, le manque d’espace s’est fait sentir. C’est en 2015 que la Ressourcerie a trouvé une nouvelle niche sur la rue Dorion, au cœur du centre-ville de Drummondville.

Les bienfaits d’une ressourcerie dans la communauté

Sur le plan environnemental, une ressourcerie, par la revente de multiples produits, contribue à augmenter le taux de valorisation des matières résiduelles. De plus, le réemploi permet de réduire l’empreinte environnementale liée à la consommation.

Sur le plan social, une ressourcerie est une entreprise qui travaille au mieux-être socio-économique en favorisant les achats à prix modiques. Elle participe par ce fait au développement d’une consommation responsable auprès de sa clientèle.

Sur le plan économique, en plus de contribuer à la réduction des coûts de traitement des déchets, une ressourcerie est créatrice d’emplois permanents. La Ressourcerie Transition favorise l’insertion sociale et le développement de la main-d’œuvre.

Partager cet article