Une année marquante pour le Centre de services scolaire des Chênes

Photo de Emmanuelle LeBlond
Par Emmanuelle LeBlond
Une année marquante pour le Centre de services scolaire des Chênes
Centre services scolaire des Chênes. (Photo : Ghyslain Bergeron)

BILAN. Le Centre de services scolaire des Chênes (CSSDC) a récemment publié son rapport annuel 2019-2020 pour faire état de la situation dans les écoles de la région. Même si la pandémie a teinté les activités de la dernière année, différents projets ont vu le jour. Voici les faits marquants qui ont retenu notre attention.

-L’année 2019-2020 a donné lieu à l’obtention et la mise en chantier de projets majeurs. Entre autres, un total de quatre projets, comprenant de nouvelles écoles et des agrandissements, verront le jour dans les prochaines années, totalisant plus de 54 millions de dollars. Le tout s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures. Notons que la nouvelle école secondaire, prochainement localisée dans le secteur Saint-Nicéphore, représente le plus grand investissement réalisé au CSSDC.

-Du mois d’avril 2019 jusqu’au mois de mars 2020, un total de 1711 enseignants ont travaillé au CSSDC, ce qui représente une augmentation de 166 employés, comparé au dernier rapport annuel.

-Le service des technologies de l’information (TI) a particulièrement été sollicité à partir du mois de mars à cause de la pandémie de COVID-19. L’équipe du TI a été mobilisée pour mettre en place des outils pour l’enseignement à distance et le télétravail. La configuration d’une grande partie des ordinateurs a été effectuée, tout en créant des connexions spécialisées (VPN) pour le personnel et les élèves.

-Le CSSDC note une baisse d’heures de scolarisation chez les personnes ayant fréquenté les différents programmes de l’éducation des adultes. La pandémie a affecté, entre autres, le nombre d’heures des élèves en formation.

-Concernant le transport scolaire, l’augmentation de la clientèle et les besoins spéciaux de certains élèves ont amené l’ajout d’un autobus, de deux mini bus ainsi qu’un minibus adapté. Ces ajouts ont permis d’améliorer le service offert aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA).

-D’après les derniers chiffres, un nombre plus élevé d’établissements du primaire intègre au moins 60 minutes par jour des activités actives pour les élèves. Sur un total de 34 écoles, 30 établissements scolaires ont atteint l’objectif.

-Par rapport à la réussite scolaire, quelques améliorations sont à apporter pour les prochaines années. Le CSSDC n’a pas tout à fait atteint ses cibles par rapport à la proportion d’élèves de moins de 20 ans qui obtiennent un premier diplôme ou une première qualification. Par exemple, pour la formation générale des jeunes, le taux pour la cohorte de 2012-2013 équivaut à 76,1%, tandis que l’objectif est de 84%.

-Un total de 103 événements d’intimidation et de violence a été rapporté à la direction générale, de septembre 2019 à juin 2020. Le dernier rapport annuel faisait état de 195 événements rapportés. Il s’agit d’une diminution de 92 cas. Cette année, 87% des événements se sont produits au primaire et 13% au secondaire.

-Soulignons qu’il y a eu la création du tout premier conseil d’administration du CSSDC. Le conseil est constitué de 15 membres, soit cinq qui représentent les parents d’élèves, cinq qui représentent les membres du personnel du CSSDC et cinq qui représentent la communauté.

Pour avoir plus d’informations concernant les dossiers et les projets en cours au CSSDC, veuillez consulter l’article sur le sujet : Relocalisation des élèves du CFER des Chênes, tout un casse-tête.

Partager cet article