La Maison d’Herbes fait des petits

La Maison d’Herbes fait des petits
Mike Lemay ouvrira sa deuxième Maison d’Herbes sur le boulevard Saint-Joseph, à Drummondville. (Photo : Ghyslain Bergeron)

AFFAIRES. C’est à la suite d’un investissement de quelques milliers de dollars qu’une nouvelle concession Maison d’Herbes ouvrira bientôt ses portes et sera située sur le boulevard Saint-Joseph, dans le même bâtiment que la SQDC, à Drummondville.

Le commerce de type café-boutique «marchand de chanvre» offrira plus de 150 produits fabriqués à partir de chanvre québécois. Un peu à contre-courant de la tendance actuelle, Mike Lemay, déjà propriétaire de la première concession Maison d’Herbes du Québec, est très optimiste quant au succès de son commerce.

Mike Lemay, propriétaire de la Maison d’Herbes de la rue Lindsay. (Photo Ghyslain Bergeron)

«Malgré la crise actuelle, grâce aux efforts quotidiens de mon équipe, la Maison d’Herbes du centre-ville sur la rue Lindsay s’est plutôt bien tirée d’affaire. Les clients nous appuient. La nouvelle concession représente un beau défi et c’est très excitant pour nous. Je suis convaincu que cette Maison d’Herbes connaîtra une belle popularité dans le secteur», affirme-t-il.

Avec une offre bonifiée, la nouvelle maison offrira des thés et des cafés spécialisés, des vêtements de chanvre, des boissons santé, des salades, des collations, des protéines végétariennes, des plantes pour la maison de même que des produits à base de chanvre pour les animaux de compagnie.

«Les produits à base de plantes sont en demande croissante, ajoute Mike Lemay. Et le chanvre n’y fait pas exception. C’est une plante extraordinaire aux multiples usages. C’est très tendance et les clients adorent.»

Au mois de mars dernier, la concession qui se trouvait dans la bibliothèque municipale a fermé ses portes, mais la nouvelle Maison d’Herbes du boulevard Saint-Joseph devrait créer cinq emplois à la suite de l’ouverture prévue au début du mois de décembre.

D’autres concessions Maison d’Herbes, parrainées par La Feuille Verte de Drummondville, pourraient bientôt voir le jour au Québec, comme celle qui a ouvert récemment en Beauce.

Partager cet article