Éclosion de COVID-19 au Collège Saint-Bernard

Photo de Cynthia Martel
Par Cynthia Martel
Éclosion de COVID-19 au Collège Saint-Bernard
Collège Saint-Bernard (Photo : gracieuseté)

COVID-19. Une éclosion de COVID-19 est déclarée au Collège Saint-Bernard (CSB), du côté de l’ordre secondaire, confirme la Santé publique.

Le nombre de classes-bulles placées en isolement a doublé depuis mardi pour s’établir à six.

En collaboration avec la Santé publique, un dépistage volontaire a été organisé mardi pour les élèves de 2e et 5e secondaires, de même que pour les membres du personnel.

«Un peu plus de 200 élèves et membres du personnel étaient ciblés», indique Kellie Forand, agente d’information au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, sans toutefois préciser le nombre de tests déclarés positifs. «Je laisse le soin à l’école de divulguer cette information».

L’établissement devrait faire le point demain à ce sujet. «Nous sommes bien occupés, mais bien en contrôle de la situation. Notre équipe est assez impressionnante», a affirmé dans un message électronique Dominic Boisclair, coordonnateur des communications et des événements au CSB.

Comme il y a éclosion, la Santé publique a émis certaines recommandations. D’entrée de jeu, l’établissement d’enseignement privé est contraint de suspendre pour 14 jours tous les cours d’options sportives (sports de concentration et sports fédérés) et artistiques ainsi que les activités parascolaires tant pour l’ordre secondaire que pour l’ordre primaire.

«Il y a également un rehaussement des mesures, par exemple au niveau du lavage des mains et de la signalisation. On a aussi établi de faire un registre des symptômes, comme le personnel hospitalier peut être tenu de faire dans certains établissements, et ce, pour s’assurer que les élèves et les membres du personnel n’ont pas de symptômes», précise Mme Forand.

Le dépistage permettra à l’équipe de la Santé publique d’approfondir sur la chaîne de transmission. «On suit vraiment la situation de près. On est en communication avec l’école, c’est vraiment un travail de collaboration qui se fait», mentionne l’agente d’information au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

«(…) nous sommes toujours très actifs quant à l’application des mesures de prévention et collaborons étroitement avec la Santé publique», a pour sa part écrit M. Boisclair.

Partager cet article