Indemnisation de 410 000 $ pour un détenu blessé par une balle de hockey

Photo de Cynthia Martel
Par Cynthia Martel
Indemnisation de 410 000 $ pour un détenu blessé par une balle de hockey
L’Établissement Drummond. (Photo : Archives - Ghyslain Bergeron)

JUSTICE. Un détenu de l’Établissement Drummond sera indemnisé après avoir été blessé à l’œil par une balle de hockey.

Selon Radio-Canada, la Cour supérieure vient de trancher en faveur d’Alain Émond, alors que l’établissement de détention rejetait toute responsabilité dans une poursuite s’élevant à 410 000 $.

L’indicent remonte au 14 août 2014. Alors que le détenu s’entraînait dans le gymnase adjacent à l’espace dédié à la pratique du hockey-balle, une balle a percuté le filet séparant les deux lieux avant d’atteindre Émond. Celui-ci s’est ensuite effondré au sol.

Toujours d’après Radio-Canada, l’établissement a d’abord considéré l’événement comme mineur, mais l’a par la suite classé grave étant donné que le détenu a dû être hospitalisé.

Dans l’article, il est possible d’apprendre également que Service correctionnel Canada a engagé deux experts, dont un en balistique, pour se défendre, en vain. C’est que les témoignages de faits de détenus qui participaient au match de hockey ont eu préséance sur l’expertise réalisée plusieurs mois après l’incident, a indiqué dans son jugement le juge Steve Reimnitz de la Cour supérieure.

Plusieurs arguments des avocats de la prison ont également été rejetés. Le magistrat a finalement statué sur la responsabilité de l’établissement.

Partager cet article