Brock : «Quand la défensive va, tout va»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Brock : «Quand la défensive va, tout va»
Hugo Cyrenne. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

BASEBALL. Au terme des cinq premiers matchs de la saison régulière, le Brock de Drummondville est toujours invaincu.

Les champions en titre de la Ligue de baseball senior majeur de Québec ont infligé une défaite de 6-5 au Polycor de Charlesbourg, dimanche soir, au stade Jacques-Desautels. En cours de route, la troupe de Mathieu Audet a comblé un déficit de quatre points en cinquième manche. C’est Hugo Cyrenne qui a scellé l’issue de la partie en poussant Michael Zgorzelski au marbre avec un simple en septième manche.

«Quel match et quelle concentration de Cyrenne! Il nous a permis de vivre un beau moment en septième manche. À partir de la cinquième manche, nous avons mieux joué offensivement, mais nous avons aussi généré de l’énergie en n’accordant que des miettes en défensive. Et quand la défensive va, tout va», a souligné Mathieu Audet.

Dyllan Labonté-Morin. (Photo : Ghyslain Bergeron)

En attaque, Cyrenne a terminé sa soirée de travail avec quatre coups sûrs et deux points produits. Dyllan Labonté-Morin a réussi deux coups sûrs, dont un double. Dans le camp des visiteurs, Samuel Sirois a totalisé trois coups sûrs et deux points produits.

«Labonté-Morin se plaît dans son nouvel uniforme, a affirmé Audet. Son apport sur le terrain et dans la chambre n’est pas négligeable. Ceci dit, la pression ne repose pas que sur ses épaules et il le sait.»

Au monticule, le droitier Xavier Tremblay a hérité de la victoire, lui qui est venu en relève au gaucher Yannick Breton en cinquième manche. Maxime Beaulieu et Philippe Seyer ont lancé pour le Polycor.

«Tremblay eut été fumant. Il avait le désir de vaincre, ça se sentait. Quant à Breton, c’est un lanceur constant et intelligent. Lorsqu’un lanceur effectue sept retraits sur des prises en quatre manches, ce sont des balles que nous ne recevons pas en défensive. Le pourcentage d’erreurs devient nécessairement beaucoup plus bas», a expliqué Audet.

N’ayant subi aucune défaite depuis le troisième match de la finale disputée en septembre dernier, le Brock (5-0) recevra à nouveau le Polycor (1-4), vendredi soir, à compter de 20 h. Il s’agira déjà d’un quatrième duel entre les deux équipes de la première division cette saison. Le gaucher Samuel Cournoyer obtiendra son premier départ en 2019.

«Une personne que je respecte beaucoup m’a dit qu’un homme peut s’asseoir et regarder le jardin pousser, ou encore se lever et faire en sorte de jouer un rôle actif au sein de sa terre. Présentement, je pense que tous les joueurs veulent le bien de l’équipe», a conclu Mathieu Audet.

Partager cet article