Joseph : «Ramener la coupe à Drummondville»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Joseph : «Ramener la coupe à Drummondville»
Pierre-Olivier Joseph et Xavier Simoneau lors du dernier passage des Islanders à Drummondville, en novembre. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Ayant disputé trois saisons et demie dans l’uniforme des Islanders, Pierre-Olivier Joseph s’est dit à la fois ému de quitter la capitale de l’Île-du-Prince-Édouard et excité de se joindre aux Voltigeurs. Acquis dans une transaction majeure, le défenseur de 19 ans prendra part à une première séance d’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers ce jeudi.

«C’est difficile de quitter une organisation où j’étais depuis si longtemps, mais c’était la meilleure chose à faire pour le reste de ma carrière. Il me reste quatre mois à jouer chez les juniors et le mieux pour moi, c’est de me retrouver dans une équipe qui aspire à la coupe», a dit Joseph, qui fera logiquement le saut dans les filiales des Coyotes de l’Arizona la saison prochaine.

«Chaque fois que je jouais contre les Voltigeurs, je trouvais que c’était une équipe féroce, a-t-il continué. Je veux y apporter mon grain de sel. Mon but, c’est d’aider les Voltigeurs à ramener la coupe à Drummondville. Avec mon leadership, mon bagage d’expérience et mon intelligence hockey, je peux contribuer de plusieurs façons. Je veux être un atout tant sur la glace qu’en dehors, tant en offensive qu’en défensive.»

Au cours des deux dernières années, Joseph aura été un élément clé dans le parcours des Islanders en séries. Chaque fois, l’équipe cendrillon de la LHJMQ a d’ailleurs atteint le carré d’as. «Personne ne nous voyait là. Le plus gros morceau de notre succès, ce n’était pas notre talent, mais plutôt notre chimie d’équipe. On était tellement proches et on bataillait les uns pour les autres. C’est cette mentalité que je veux amener à Drummondville. En jouant ensemble plutôt qu’individuellement, on va nécessairement former une meilleure équipe», a fait valoir l’ex-capitaine des Islanders, qui fera ses débuts dans son nouvel uniforme dès vendredi soir, au domicile du Drakkar de Baie-Comeau.

Bernard se fait philosophe

De passage à Drummondville mercredi afin de cueillir ses effets personnels, Xavier Bernard a aussitôt pris la route de l’Île-du-Prince-Édouard. Quittant un club aspirant aux grands honneurs pour se joindre à une formation en pleine transformation, le défenseur de 18 ans s’est fait philosophe.

Xavier Bernard lors de la dernière série Canada-Russie. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

«C’est toujours surprenant d’être échangé. C’est plate sur le coup, mais ça fait partie du monde du hockey. Tout arrive pour une raison dans la vie. Je me joins à une organisation qui possède une bonne réputation. J’ai vraiment hâte d’en faire partie. Dans quelques années, on pourra dire que c’était un bon échange pour moi et que ça m’aura fait grandir», a-t-il lancé en prenant soin de remercier les Voltigeurs.

«C’est la première organisation qui m’a donné une chance. Je leur souhaite la meilleure des chances pour ramener la coupe à Drummondville. De mon côté, ce n’est que partie remise. Je vais avoir de bonnes chances de gagner la coupe avec Charlottetown l’an prochain.»

Chez les Islanders, Bernard renouera avec Jim Hulton, qui l’a dirigé lors de la dernière série Canada-Russie. «Je vais jouer de grosses minutes. Mon but, c’est de me développer au maximum pour devenir un défenseur complet dans les deux sens de la patinoire. J’ai un bon tir et un bon physique : ce sont des atouts que je veux utiliser à mon avantage.»

«Je veux aussi faire sentir ma présence auprès de mes coéquipiers en dehors de la glace. J’ai de bonnes valeurs et je vois toujours le côté positif des choses», a conclu l’athlète natif de Saint-Jean-sur-Richelieu et qui demeure à Léry.

À lire également : 

«Joseph, un leader incontesté et un athlète intelligent»

Partager cet article