Un tableau du peintre Robert Roy vendu 26 000 $

Par Maxime Rioux
Un tableau du peintre Robert Roy vendu 26 000 $

Force est d’admettre que plusieurs gens d’affaires de Drummondville ont le mot générosité tatoué sur le coeur. Il y a quelques semaines, lors de la première Classique Soucy, un tableau de l’artiste perpétuen Robert Roy a été vendu 26 000 $ aux enchères. La rondelette somme a été versée à la Fondation Sainte-Croix.

Robert Roy, qui était au Club de golf Heriot lors de l’événement, a peint cinq personnalités liées au monde des affaires drummondvillois en train de jouer au golf, à savoir Gilles Soucy, Léo-Paul Therrien, Pierre Léveillé, Éric Ellyson et Marianne Jacobs. «J’ai peint la toile sur place. Après le souper, la toile a été vendue aux enchères. Le montant de départ était de 2000 $, mais les enchères ont rapidement grimpé. Rendu à 6000 $, je croyais que ça allait arrêter, mais quelqu’un a relancé le bal et, finalement, ma toile s’est vendue 26 000 $ à une personne qui souhaite garder l’anonymat. Cette même personne a ensuite remis l’œuvre à M. Soucy», a partagé le peintre.

En comptant tous les montants versés à la Fondation Sainte-Croix durant la journée qu’a duré la Classique Soucy, pas moins de 127 000 $ ont été allongés à la Fondation.

Peintre passionné

Si le montant de 26 000 $ pour une seule toile est très important, l’œuvre réalisée est toutefois très jolie, ayant été conçue par un artiste qui gagne sa vie depuis 30 ans en qualité de peintre.

D’ailleurs, l’artiste, qui expose de façon continue dans son atelier de Sainte-Perpétue, verra 13 de ses oeuvres exposées à la réputée galerie d’art Canada House de Banff (Alberta), le 29 septembre, ainsi que les 1er et 3 octobre.

Il exposera également à Trois-Rivières, à la galerie Saint-Antoine, durant le mois de novembre.

L’artiste affirme aimer peindre tous les sujets. «Je ne dis jamais non, a partagé M. Roy. Quand on fait ce métier-là à temps complet, il faut être passionné et toujours prêt à peindre. Moi, je peins chaque jour. J’ai un peu de misère avec les artistes qui se disent dans le domaine « à temps complet » et dont la plus récente toile a été peinte deux semaines auparavant. Ce n’est pas ma façon de voir mon métier.»

L’artiste expose actuellement dans 12 galeries d’art au Canada, notamment à Saskatoon, Vancouver, Winnipeg, Calgary, Montréal, Trois-Rivières et Québec.

Quant à la Galerie-atelier privée de l’artiste, elle est située sur la rue Daneau, à Sainte-Perpétue.

Partager cet article