La Ville inaugure un troisième terrain de soccer au parc Boisbriand

La Ville inaugure un troisième terrain de soccer au parc Boisbriand

En inaugurant un troisième terrain de soccer sur ses vastes espaces, le parc Boisbriand est la preuve vivante de la popularité grandissante de cette discipline à Drummondville, comme ont pu le constater de visu ceux et celles qui se sont rendus sur place, jeudi après-midi dernier, pour une brève cérémonie.

Pour l’érection de ce nouveau terrain qui est connu sous le nom de Boisbriand 3, la Ville de Drummondville a pu compter sur la généreuse contribution de la Corporation de développement et de promotion de Saint-Nicéphore qui a injecté 100 000 $ sur les 150 000 $ investis dans le projet. «Nous profitons de cette inauguration pour souligner l’appui tangible de la Corporation qui a investi une somme de 100 000 $ dans ce projet. Il s’agit là d’une participation financière significative de la part de la Corporation qui manifeste clairement son soutien à l’endroit des jeunes du secteur de Saint-Nicéphore et au développement du soccer dans notre collectivité. Pour sa part, la Ville de Drummondville a injecté une somme de 50 000 $ dans l’aménagement de ce terrain. L’investissement global consenti pour cette initiative permettra aux jeunes de profiter d’une infrastructure additionnelle de qualité pour de nombreuses années » a témoigné Francine Ruest Jutras.

Pour l’occasion, la mairesse de Drummondville était accompagnée de ses collègues Denise Picotin et de Denis Chamberland, conseillers représentant le secteur de Saint-Nicéphore, ainsi que de Ginette Beaulieu, Jean Landry et Jean-Guy Boisclair de la Corporation de développement et de promotion de Saint-Nicéphore.

Daniel Beaulac, conseiller aux projets spéciaux au Drummondville olympique et Florent Roy, président du club de soccer de Drummondville, étaient également aux premières loges pour témoigner de la justesse de cet investissement.

Tous deux ont confirmé qu’au fil des ans, le soccer a sans cesse grandi en popularité chez nous où il compte plusieurs milliers d’adeptes.

De fait, selon M. Roy, on retrouve pas moins de 1500 joueurs de soccer juvéniles sur le territoire drummondvillois, et ce, sans compter les 600 adeptes adultes de cette discipline. «Nous en sommes maintenant à accueillir sur nos terrains nos premiers joueurs adultes issus du soccer mineur drummondvillois», a indiqué Florent Roy, qui au nom du Club de soccer de Drummondville, a tenu à remercier la Ville pour son appui légendaire, sans oublier la Corporation de développement et de promotion de Saint-Nicéphore, dans ce dossier plus particulier du parc Boisbriand 3. À cet égard, on a profité de cette conférence pour rappeler que la Ville a investi quelque 500 000 $ dans l’aménagement de trois autres terrains de soccer dans le secteur de Saint-Nicéphore.

De plus, par l’entremise de Mme Ruest Jutras, on a également mis en relief la participation de la Ville à différentes ententes avec des institutions scolaires, ce qui contribue à l’expansion du soccer dans notre ville.

Parlant en son nom et en celui de son collègue Denis Chamberland, la conseillère Denise Picotin s’est réjoui de l’expansion que connaît le parc Boisbriand, tout en rappelant qu’à l’époque où Saint-Nicéphore était une ville autonome, la volonté des élus de l’endroit était d’en faire un parc d’envergure. «Je suis heureuse de pouvoir dire que l’on a continué de donner suite à cette volonté à l’intérieur de la nouvelle ville», a exprimé celle qui a déjà dirigé les destinées de Saint-Nicéphore et qui a confirmé sa retraite de la politique municipale en novembre prochain.

Partager cet article