La fulgurante ascension des Voltigeurs en 2017

La fulgurante ascension des Voltigeurs en 2017

Dominique Ducharme.

Crédit photo : Photo d’archives, Ghyslain Bergeron

RÉTROSPECTIVE. L’année 2017 aura été passablement mouvementée chez les Voltigeurs. En l’espace de seulement 12 mois, le visage de l’équipe a été complètement transformé.

Quittant le dernier tiers du classement général, les Drummondvillois se sont hissés parmi les meilleures formations à travers la LHJMQ. Voici donc un survol de la fulgurante ascension des Rouges.

Janvier et février

– Dans le cadre des festivités entourant le 35e anniversaire des Voltigeurs, Guillaume Latendresse voit son chandail numéro 22 être hissé au plafond du Centre Marcel-Dionne. Il rejoint notamment son ex-coéquipier Derick Brassard.

– Les Voltigeurs poursuivent leur cure de rajeunissement extrême en échangeant Frédéric Aubé aux Mooseheads et Alex Barré-Boulet à l’Armada. Quelques semaines plus tôt, les vétérans Joey Ratelle et Anthony Dumont-Bouchard avaient également été expédiés sous d’autres cieux. En retour, l’équipe met la main sur quelques jeunes joueurs ainsi que de nombreux choix au repêchage.

– En finale du championnat mondial junior, au Centre Bell, Dominique Ducharme et Équipe Canada junior encaissent un cruel revers de 5-4 en fusillade devant les Américains.

– À la suite de ces nombreux mouvements de personnel, les Voltigeurs traversent des moments difficiles, mais connaissent un regain de vie dans les dernières semaines du calendrier régulier.

Mars et avril

(Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

– Auteurs d’une fiche 28-34-1-5, les Voltigeurs clôturent la saison régulière au 12e rang au classement général de la LHJMQ. Leur récolte de 62 points en 2016-2017 constitue une amélioration de six points par rapport à la campagne précédente.

– Mathieu Sévigny est nommé joueur le plus utile de la dernière saison chez les Voltigeurs.

– Au premier tour des séries éliminatoires, les Voltigeurs sont balayés en quatre parties par l’Armada de Blainville-Boisbriand. Malgré tout, Dominique Ducharme a dit retirer beaucoup de positif de cette élimination rapide.

«C’est du bon millage pour nos jeunes. L’expérience qu’ils viennent de vivre va les faire grandir. Cette saison, on a implanté notre culture. On a progressé et on a relevé de bons défis. Il reste encore beaucoup de travail à accomplir, mais on s’en va dans la bonne direction», affirme le finaliste au titre de personnalité de l’année dans la LHJMQ.

– Pavel Koltygin aide la Russie à décrocher la médaille de bronze au championnat mondial des moins de 18 ans. Le tournoi se déroulait en Slovaquie.

Juin et juillet

– À la veille du repêchage de la LHJMQ tenu à Saint-Jean, la LHJMQ annonce que les Voltigeurs seront les hôtes d’une classique hivernale. Deux parties en plein air se dérouleront les 9 et 10 février 2018, à la patinoire Victor-Pepin, contre le Phoenix de Sherbrooke et les Tigres de Victoriaville. Des gradins pouvant accueillir 6000 spectateurs seront érigés de façon temporaire. Un ambitieux projet dont les coûts sont estimés à 600 000 $.

– La transaction faisant passer le vétéran Yvan Mongo de l’Armada aux Voltigeurs est officialisée la veille du repêchage. Mathieu Sévigny est ensuite échangé aux Tigres de Victoriaville, notamment en retour de Cédric Desruisseaux…

Dawson Mercer, Xavier Simoneau et Thomas Pelletier. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

– Possédant trois choix de première ronde, les Voltigeurs optent pour les attaquants Dawson Mercer (8e choix) et Xavier Simoneau (9e) ainsi que pour le défenseur Thomas Pelletier (19e) lors de la séance de sélection de la LHJMQ. Le recruteur-chef Jean-Sébastien Perron vante alors l’intelligence et la maturité des trois athlètes de 16 ans.

– Nicolas Guay est nommé capitaine des Voltigeurs, en marge du tournoi de golf de l’organisation. L’attaquant de 18 ans devient l’un des plus jeunes joueurs dans l’histoire du club à hériter ce cette responsabilité. Il succède à Ryan Verbeek, qui avait complété la dernière campagne avec le «C» sur son chandail.

– Pavel Koltygin est réclamé en sixième ronde par les Predators de Nashville lors du repêchage de la Ligue nationale tenu à Chicago.

– Les Voltigeurs jettent leur dévolu sur l’Allemand Bastian Eckl, un attaquant de 17 ans, au repêchage européen de la Ligue canadienne. Ducharme compare son style de jeu à Ondrej Palat.

– À la suite du départ de Mathieu Gravel, les Voltigeurs embauchent Ryan Falkenham à titre d’entraîneur-adjoint.

Août et septembre

Olivier Rodrigue. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

– Olivier Rodrigue guide l’équipe canadienne des moins de 18 ans vers la conquête de la médaille d’or au tournoi commémoratif Ivan-Hlinka disputé en Slovaquie et en République tchèque. Invaincu en quatre parties, il est proclamé le gardien par excellence de la compétition.

– Pendant le camp d’entraînement, la brillante tenue des jeunes joueurs de l’organisation pousse quelques vétérans vers la sortie. Anthony Boucher, William Poirier et Samuel Gaumond sont notamment expédiés sous d’autres cieux. Les Voltigeurs font également l’acquisition du robuste vétéran de 20 ans Morgan Adams-Moisan dans un troc avec l’Armada.

– Pas moins d’une dizaine de recrues percent l’alignement de l’équipe. Le défenseur Nicolas Beaudin devient quant à lui le dernier survivant de l’ère Dominic Ricard.

– Pavel Koltygin (Predators), Nicolas Guay (Devils) et Marc-Olivier Duquette (Maple Leafs) participent à un camp d’entraînement dans la Ligue nationale.

Octobre et novembre

(Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

– Olivier Rodrigue est au repos forcé durant une dizaine de jours en raison d’une possible commotion cérébrale.

– Xavier Simoneau aide Équipe Canada Rouges à gagner la médaille d’argent au Défi mondial des moins de 17 ans disputé en Colombie-Britannique. Dawson Mercer et Thomas Pelletier étaient également en action dans le cadre de ce tournoi.

– Dans le cadre de la série Canada-Russie, Dominique Ducharme mène les étoiles de moins de 20 ans de la LHJMQ à une victoire en fusillade sur les étoiles russes. Nicolas Guay et Pavel Koltygin représentaient également les Voltigeurs lors de ces matchs disputés à Charlottetown et à Moncton.

– Les Voltigeurs mettent la main sur l’attaquant de 20 ans Connor Bramwell dans une transaction avec l’Armada.

– Le formidable début de saison des jeunes Voltigeurs se poursuit de plus belle. Malgré son inexpérience, la formation drummondvilloise bataille pour l’obtention du premier rang au classement général.

– Les vétérans Guay, Lynch et Mongo sonnent la charge tandis que les recrues Desruisseaux, Simoneau, Mercer et compagnie impressionnent. Beaudin fait quant à lui partie des meilleurs pointeurs chez les défenseurs du circuit. Rodrigue se hisse parmi les gardiens les plus réguliers à travers la LHJMQ.

Décembre

– Malgré les succès inespérés des Voltigeurs, les spectateurs se font de moins en moins nombreux au Centre Marcel-Dionne. Le président Éric Verrier estime que l’organisation paye pour ses insuccès des dernières saisons. «Les gens sont encore échaudés, mais je suis convaincu qu’ils vont revenir tranquillement. Ce n’est qu’une question de temps.»

Joe Veleno (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

– Avant même le début de la période des transactions, les Voltigeurs réalisent un véritable coup d’éclat en faisant l’acquisition de Joe Veleno dans un échange avec les Sea Dogs de Saint-Jean. En retour de l’attaquant étoile de 17 ans, Dominique Ducharme cède trois choix de première ronde ainsi que deux choix de deuxième tour.

– Rodrigue et Veleno sont invités à participer au match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey. Ils deviendront les premiers joueurs des Voltigeurs à participer à cet événement depuis Sean Couturier, en 2011.

– À l’approche du championnat mondial junior, Dominique Ducharme laisse les rênes de l’équipe à son associé Steve Hartley. Le pilote des Voltigeurs tentera de guider le Canada vers la conquête de la médaille d’or lors de ce prestigieux tournoi disputé à Buffalo.

– Partout sur la planète LHJMQ, les observateurs s’entendent pour dire que le futur des Voltigeurs s’annonce prometteur. Non seulement l’équipe fait déjà partie des meilleures formations du circuit cette saison, mais elle aspirera sans doute aux grands honneurs durant les deux prochaines campagnes. Plus que jamais depuis la fameuse conquête de 2009, l’espoir de gagner la coupe du Président renaît à Drummondville…