Le Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec se mobilise

Le Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec se mobilise
(Photo : Gracieuseté)

RÉGIONAL. En réaction au budget du Québec, mais aussi en vue du prochain plan de lutte contre la pauvreté attendu en 2024, le Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec se met en action.

Partout au Québec, différentes actions sont prévues dans les prochains jours et les prochaines semaines pour pousser le gouvernement à changer de cap en matière de lutte à la pauvreté. Cette mobilisation printanière culminera avec une manifestation nationale à Québec le 23 mai.

Au Centre-du-Québec, le Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec a organisé une action de revendication le mercredi 29 mars à 10h à Plessisville, devant le bureau d’Éric Lefebvre, député d’Arthabaska.

«Il manquait une pièce essentielle au budget déposé le 21 mars : la lutte à la pauvreté, rappelle la porte-parole du collectif régional, Émilie Bélanger-Gagné. Pour nous, la baisse d’impôt qui a été annoncée montre une grande iniquité et témoigne d’un désinvestissement du gouvernement dans les services publics. On peut se questionner sur le projet de société proposé par le gouvernement actuellement ainsi que les valeurs que nous portons en tant que société. Tout cet argent disponible dont on se prive, nous en avons besoin pour freiner la détérioration de nos services publics, qui sont censés constituer un rempart contre la pauvreté mais dont la qualité et l’accessibilité sont plus que jamais menacées.»

(Photo Gracieuseté)

Mme Bélanger-Gagné soutient qu’un changement de cap est nécessaire, car il «serait indécent que le gouvernement continue ainsi de favoriser l’accroissement des inégalités entre les riches et les pauvres».

«Et ce changement de cap est urgent, ajoute-t-elle, car le gouvernement est actuellement en train de plancher sur le 4e plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté, qui est attendu pour 2024. Souvenons-nous qu’il est tenu, en vertu de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, de proposer des mesures permettant de « tendre vers un Québec sans pauvreté ». Les trois premiers plans d’action n’ont pratiquement rien donné et l’attitude du gouvernement actuel nous laisse craindre le pire pour le prochain.»

Dans les prochaines semaines, partout au Québec, les groupes membres du Collectif pour un Québec sans pauvreté vont interpeller les membres du gouvernement et se mobiliser pour réagir au budget et pour revendiquer

Des actions régionales sont prévues du jusqu’au 31 mars.

La principale mobilisation aura lieu le 23 mai à l’occasion d’une manifestation nationale sur la colline parlementaire. (LT)

Partager cet article