L’histoire à succès de Girardin / Micro Bird

Contenu commandité
L’histoire à succès de Girardin / Micro Bird
default

PUBLIREPORTAGE. On dit souvent que l’histoire s’écrit. Celle de l’entreprise Autobus Micro Bird par Girardin ne fait pas juste s’écrire, elle se raconte. C’est une histoire de famille qui dure depuis de nombreuses décennies. Et comme dans bien des cas, lorsque c’est une histoire famille, c’est de génération en génération que la passion se transmet.  La petite histoire de la famille Girardin a toutefois de quoi susciter l’intérêt de bien des gens. Du grand-père au père et du père aux fils, toute cette transmission «de savoir et d’intérêt» s’est faite en douceur.

Il faut remonter aux années 1920-1930 pour voir l’ancêtre, qui était forgeron à Saint-Félix-de-Kingsey, s’intéresser au domaine de l’automobile. Lentement mais sûrement, c’est là que tout a commencé. Toutefois, c’est en 1958 que la grande histoire de Girardin dans le domaine des autobus scolaires a vraiment débuté, l’entreprise qui s’était installée en bordure de l’autoroute Jean-Lesage ayant obtenu quatre contrats scolaires. La porte s’ouvrait donc pour Girardin à titre de vendeur et concepteur de mini bus et de transporteur scolaire. Cependant, c’est vraiment en 1966, alors que les dirigeants «adoptaient» le nom de Autobus Micro Bird, que l’entreprise drummondvilloise a vraiment émergé, et ce non seulement au Québec mais également en Amérique du Nord. Et depuis un peu plus de 50 ans, Autobus Micro Bird fabrique des autobus et trouve une grande partie de son succès dans le secteur des autobus scolaires. Grâce à la vision Girardin, Autobus Micro Bird est aujourd’hui reconnue pour ses produits de qualité et son service à la clientèle sans égal et l’entreprise s’est taillé une place de choix à titre de «leader dans son champ d’activité».

Au fil des ans, Autobus Micro Bird s’est spécialisée dans les autobus scolaires de type A et commerciaux avec une capacité de passagers allant de 9 à 36 personnes. Et aujourd’hui  plus que jamais, qu’il s’agisse d’un autobus scolaire, d’un autobus scolaire multifonction, d’un véhicule polyvalent ou d’un autobus commercial, Autobus Micro Bird est reconnue comme un chef de file dans l’industrie. Si la mission première de la famille Girardin était de créer de la valeur pour ses clients par la conception, la fabrication et la distribution de véhicules sécuritaires et de qualité supérieure, force est d’admettre que cette mission a été et est toujours fort bien remplie. Et plus que jamais, l’entreprise Autobus Micro Bird est reconnue dans l’industrie comme le meilleur fournisseur de véhicules tant par son approche client que par ses innovations. Depuis plusieurs décennies, l’entreprise de la famille Girardin a pignon sur rue le long de l’autoroute Jean-Lesage. Au fil des ans, Autobus Micro Bird est devenue un chef de file incontesté et se spécialise dans la conception d’autobus scolaires et commerciaux.

Un partenariat important et des acquisitions

Si Autobus Micro Bird a réussi au fil des décennies à se tailler une réputation très enviable dans le domaine de la conception, la fabrication et la distribution de véhicules sécuritaires et de qualité supérieure, c’est que l’entreprise drummondvilloise a su également créer un partenariat très important et faire quelques acquisitions. Cet important partenariat est celui entre Autobus Micro Bird et la compagnie américaine Blue Bird. Ces deux entreprises ont uni leurs forces en 2009. En 2019, Autobus Micro Bird et Blue Bird ont souligné leur 10e anniversaire de partenariat. Pour un, Phil Horlock, président et chef de la direction de Blue Bird Corporation, n’a pas hésité à qualifier cette entente entre les deux entités de «collaboration idéale». «Ensemble, nous avons mis à la disposition de nos clients d’Amérique du Nord des autobus scolaires de type A sûrs, innovants et rentables», a laissé entendre M. Horlock. Quant à Steve Girardin, président de Autobus Micro Bird, il a aussi qualifié ce partenariat de gagnant-gagnant.

Selon son président Steve Girardin, la marque Micro Bird est devenue le leader du marché des véhicules de type A et l’entreprise entend bien conserver ce titre en proposant de nombreuses innovations et des produits d’une qualité inégalée. Steve Girardin. (Photo Ghyslain Bergeron – Journal L’Express)

«Avec cette entente, la société Micro Bird est devenue le leader du marché des véhicules de type A et il nous a été possible d’introduire de nouveaux modèles dans notre gamme d’autobus. L’expérience combinée de Blue Bird et de Micro Bird représente plus de 145 années de connaissances et d’expertise dans le secteur des autobus. Cette expérience combinée nous a également permis, chez Micro Bird, de concevoir et de mettre en œuvre de nouvelles solutions de transport de pointe axées sur les technologies propres comme le propane et l’électrique. D’ailleurs, avec le soutien de Autobus Micro Bird, Blue Bird domine actuellement aux États-Unis le marché des carburants propres avec cinq fois plus d’autobus scolaires alimentés par des carburants alternatifs que tous les autres fabricants combinés. Qui plus est, ce partenariat avec Blue Bird permet à Autobus Micro Bird de pouvoir compter sur un des réseaux de distribution les mieux établis aux États-Unis et même en Amérique du Nord, voire même le plus grand réseau. Présentement, Micro Bird compte pas moins de 47 distributeurs chez notre voisin du Sud. Depuis plus de 50 ans, Autobus Micro Bird s’est fait un nom en proposant de nombreuses innovations et une qualité inégalée dans l’industrie et si nous parvenons à toujours nous améliorer, c’est grâce au travail inlassable de nos employés et à celui de nos distributeurs et, il va sans dire, à nos nombreux clients dévoués et fidèles qui sont tous soucieux de la marque Micro Bird», laisse entendre Steve Girardin.

Finalement, de manière à supporter sa stratégie de croissance dans l’électrification des transports, soulignons qu’au cours de la dernière année, Autobus Micro Bird a fait quelques acquisitions et est devenue un partenaire majoritaire du fabricant du groupe motopropulseur électrique Grand Tunes Automobiles (Ecotuned), avec son partenaire Blue Bird.

Une entreprise tournée vers l’avenir

Même si Autobus Micro Bird produit un peu plus de 3000 véhicules par année, le fleuron drummondvillois n’a pas l’intention de demeurer sur ses positions et entend bien innover de bien des façons. Après avoir contribué à l’essor du propane au cours des dernières années, c’est maintenant en électrification que Autobus Micro Bird veut devenir le leader québécois. «Il y a eu pas mal de turbulences dans le monde industriel depuis l’apparition de la COVID-19. Mais, il faut admettre que notre industrie, même si elle a également été affectée, a su se relever rapidement et qu’elle a amorcé une croissance impressionnante. Chez Micro Bird, on a décidé d’entreprendre rapidement le virage électrique et déjà, après quelques mois, les résultats vont au-delà de nos attentes. Depuis l’entrée en vigueur des modifications du Règlement sur les véhicules routiers affectés au transport des élèves, règlement adopté en avril dernier, nous avons vendu plus de 500 véhicules électriques Blue Bird Vision EV et Micro Bird G5e au Québec. Ces résultats sont impressionnants pour une période aussi courte et témoignent de l’importance qu’occupe actuellement Girardin dans l’atteinte des objectifs du gouvernement québécois avec le Plan pour une Économie Verte (PÉV) et le Programme d’électrification du transport scolaire. Rappelons que ce programme vise l’électrification de 65 % du parc d’autobus scolaires d’ici 2030», souligne Steve Girardin, président de Girardin et de Micro Bird. Toujours selon M. Girardin, Autobus Micro Bird a toujours su et saura toujours s’adapter au marché, tout en demeurant à l’écoute des clients. «Il faut vraiment adopter le virage vert et il faut miser sur de nouvelles technologies. À ce chapitre, Micro Bird a toujours su innover. Ce n’est pas pour rien que nous avons investi près de 25 millions $ au cours des deux dernières années à nos installations de Drummondville.

Au cours des quatre ou cinq prochaines années, nous espérons doubler notre chiffre d’affaires, la croissance étant au rendez- vous. Et pour ce faire, nous avons besoin de main d’œuvre. Nous aimerions combler une centaine de postes au cours des prochains mois. Notre vision demeure la même pour les prochaines années et même pour les prochaines décennies. En nous tournant vers les nouvelles technologies, nous voulons que l’entreprise Micro Bird soit reconnue comme le meilleur fournisseur de véhicules de type A. Et cette reconnaissance, nous la mériterons grâce à l’engagement de tout notre personnel, une équipe attentionnée et dévouée.»

Micro Bird a entrepris un virage vert et a vendu plus de 500 autobus électriques au cours des derniers mois. L’entreprise a même investi près de 25 M $ depuis deux ans dont une bonne partie dans l’agrandissement de son usine. (Photo Micro Bird)

Une équipe fière qui grandit ensemble

La FIERTÉ, c’est un mot que l’on retrouve souvent dans les discussions lorsqu’on parle de la famille Girardin et de Micro Bird… et ce pour plusieurs bonnes raisons. Comme le souligne si bien le président de Autobus Micro Bird Steve Girardin, la famille Girardin a toujours été fière d’être de la région de Drummondville et elle a toujours cru au potentiel de sa communauté. «Cela fait 55 ans que Girardin et Micro Bird grandissent ensemble et quand je parle de la GRANDE famille Girardin, je parle également de tous nos employés. Nous comptons actuellement quelque 550 personnes qui sont au service de notre société et n’eut été du travail professionnel et efficace de chacune de ces personnes, il aurait été impensable de connaître toute cette évolution au fil des ans.

Aujourd’hui plus que jamais, Girardin et Autobus Micro Bird, c’est une micro société, c’est un milieu de vie intéressant, un milieu de proximité où il est facile de tisser des liens d’amitié. Tout le monde se connaît, s’entraide;  c’est un milieu où la collégialité et la solidarité règnent de façon quotidienne. Si Micro Bird est le numéro UN dans son domaine, nous le devons à nos employés qui ont su s’investir complètement. D’ailleurs, en tant qu’entreprise, nous sommes fiers de permettre à des gens de pouvoir grandir au sein de notre organisation. Plusieurs travailleurs, que ce soit dans les bureaux et en usine, ont gravi les échelons un à un pour occuper maintenant des postes de direction. Je pense ici à des personnes comme Véronique, Dave, Rémy, Pascal, Joël et autres. Aujourd’hui, nous exportons 90 % de toute notre production faite à Drummondville en dehors du Québec et nous sommes devenus le plus important manufacturier canadien d’autobus scolaires. Cette réussite, c’est le travail de toute une équipe. Nous sommes très redevables à nos employés et c’est pour cette raison qu’il est important pour la famille Girardin de mettre sur pied plusieurs activités annuelles à l’intention de ceux-ci. C’est une façon pour nous de leur dire merci. Nous sommes vraiment très fiers des gens qui composent cette grande famille Girardin et nous espérons que chacun des membres de cette famille est également fier de l’évolution qu’a connue Micro Bird au cours des dernières décennies. Et ce n’est pas fini car Micro Bird a bien l’intention de faire parler d’elle en tant que société novatrice et performante. Et ce, c’est tout à l’honneur des quelque 550 travailleurs et travailleuses qui ont à cœur le succès de l’entreprise», rappelle le président Steve Girardin.

La grande famille Girardin-Micro Bird est actuellement composée d’environ 550 personnes qui s’efforcent, jour après jour, à produire des véhicules de très haute qualité. (Photo Micro Bird)

Micro Bird, un fleuron drummondvillois

Aujourd’hui plus que jamais, la société Autobus Micro Bird est considérée comme un fleuron drummondvillois mais également comme un fleuron québécois. Et à l’aube de l’année 2022, il n’y a pas plus fier que Steve Girardin pour parler de l’entreprise qu’il dirige. «Comme entreprise, Micro Bird se veut maintenant un leader nord-américain dans son secteur d’activités. Et comme individus, dirigeants et employés, nous sommes fiers de produire des véhicules qui transportent nos enfants à l’école et qui permettent les déplacements des gens en toute sécurité et nous sommes également très fiers de cette reconnaissance qu’on nous démontre face à la qualité des produits qui sont fabriqués à Drummondville. C’est également une grande fierté pour nos employés de voir le fruit de leur travail non seulement sur les routes du Québec mais aussi partout en Amérique du Nord.»

Et l’environnement

Comme président de Micro Bird, Steve Girardin avance également que l’entreprise a récemment investi plusieurs millions $ et continuera d’investir pour contribuer à améliorer l’environnement. «Au cours des deux dernières années, nous avons réalisé des investissements de plus de 25 M $ pour l’aménagement d’un nouveau secteur post-production, pour un nouvel entrepôt à la fine pointe et pour la création d’un centre d’excellence dans notre secteur final. Nous avons aussi fait des investissements importants pour améliorer la qualité de vie au travail de nos employés en mettant à leur disposition de nouvelles installations à la fine pointe de la technologie. Ces investissements ont également contribué à réduire notre empreinte écologique, par la réduction de 18 tonnes de Co2. Nous avons également installé un nouveau système d’échangeur d’air et de récupération d’énergie afin d’assurer une meilleure qualité de vie pour nos travailleurs tout en réduisant nos impacts sur l’environnement».

Un engagement social

Tout en respectant de grandes valeurs d’entreprise qui sont une orientation client, une culture de qualité et de sécurité, un respect au niveau du travail d’équipe et de l’éthique professionnelle et finalement une communication ouverte et respectueuse afin de maintenant un climat de confiance, d’autonomie et de transparence, la grande famille Girardin démontre par des actions concrètes son engagement au sein de la communauté drummondvilloise. «Nous avons ciblé trois grands thèmes qui nous tiennent à cœur, soit la santé des enfants, l’éducation des enfants et de bonnes habitudes de vie. Au cours des dernières décennies, la région de Drummondville nous a donné beaucoup et c’est pour cette raison que nous voulons, à notre tour, faire notre part. Au cours des dernières années, la grande famille Girardin a appuyé quelques grands projets comme le Centre Famille-Enfant, le Centre d’interprétation et le Centre sportif. En tant que citoyen corporatif, nous serons toujours au rendez-vous lorsqu’il le faudra», conclut Steve Girardin qui avance avec beaucoup de fierté que l’entreprise Micro Bird n’a pas fini de faire parler d’elle.

S’il faut en croire les dirigeants de Girardin Micro Bird, on n’a pas fini d’entendre parler de Micro Bird. Et c’est également une grande fierté pour les employés de voir le fruit de leur travail non seulement sur les routes du Québec mais aussi partout en Amérique du Nord.» (Photo Micro Bird)
Partager cet article