Des pancartes électorales vandalisées dans le district 4

Des pancartes électorales vandalisées dans le district 4
Des affiches électorales ont été vandalisées sur le boulevard Mercure. (Photo : Ghyslain Bergeron)

ÉLECTIONS. La campagne électorale municipale n’est vieille que de quelques jours que, déjà, des pancartes d’au moins deux candidats ont été vandalisées au cours du dernier week-end.

À l’intersection du boulevard Mercure et de la 101e Avenue, dans le district 4, le visage du candidat Alain D’Auteuil a été entièrement découpé alors que les yeux et la bouche de la candidate Carole Léger ont aussi été retirés.

«J’ai porté plainte à la Sûreté du Québec pour le vol et le vandalisme sur mes affiches électorales. C’est la première fois que ça m’arrive. Même une connaissance qui a œuvré dans les services de police m’a dit que c’est du jamais vu des affiches découpées aussi délicatement… C’est choquant, car si je veux les remplacer, je dois ajouter ça à mon budget de campagne. Je n’ai pas les mêmes moyens que d’autres», a expliqué M. D’Auteuil.

La candidate Carole Léger tenait aussi à dénoncer le geste posé par des vandales. «Dans le district 4, on sent de la tension et du mécontentement vu la situation d’exclusion dans laquelle se trouve le conseiller sortant, Alain D’Auteuil. Je ne suis pas tellement surprise de voir que ça se matérialise en vandalisme. Beaucoup de gens sont fâchés de payer un salaire dans le vide. Pour ma part, nous avons déjà remplacé quelques pancartes volées. Pour le reste, nous devrons vivre avec la suite des choses et continuer de travailler fort», a-t-elle déclaré à L’Express.

Afin d’éviter des situations de la sorte, Alain D’Auteuil avait des suggestions à proposer.

«En Europe, il y a un espace dédié aux candidats près de l’hôtel de ville. Les affiches sont en hauteur et regroupées. Ça évite le vandalisme, mais aussi la pollution visuelle. Les «ties-wrap» au sol, le plastique des pancartes, etc., sont aussi des irritants. Je pense que ça peut se faire», a-t-il expliqué.

Si vous avez des informations sur ces actes de vandalisme, vous pouvez contacter la Sûreté du Québec de façon confidentielle au 310-4141.

Partager cet article