Les garderies en milieu familial feront des grèves rotatives

Photo de Pierre-Olivier Poulin
Par Pierre-Olivier Poulin
Les garderies en milieu familial feront des grèves rotatives
Les garderies en milieu familial affiliées à la CSQ pourraient éviter de faire une grève générale illimitée.. (Photo : Unsplash)

RÉGIONAL. Impliqués dans des négociations avec le gouvernement provincial, les 10 000 membres affiliés à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) ont décrété des grèves tournantes qui toucheront les quatre coins de la province du 1er au 18 septembre.

La région ne sera pas épargnée par cette succession de débrayages alors que l’Alliance des intervenantes en milieu familial (ADIM) du Centre-du-Québec sera en piquetage à Drummondville dans la journée du 8 septembre.

Il s’agit d’un nouveau moyen de pression de la FIPEQ-CSQ, qui devait originalement déclencher une grève le 15 septembre. Rémunérés à 12,42$/heure, soit en deçà du salaire minimum, les responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) revendiquent un taux horaire de 16,75$/heure. Or, l’offre finale de la CAQ propose une augmentation à 12,83$/heure. Le ministère n’a plus donné de nouvelles par la suite.

D’autres points comme le soutien pour les enfants avec des besoins particuliers et l’ajout de journées pédagogiques sont également sur la table.

Les représentants syndicaux veulent que le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, retourne ses porte-paroles à la table de négociation.

«La balle est dans le camp du gouvernement. Nos représentantes sont prêtes à le rencontrer jour et nuit s’il le faut pour dénouer l’impasse et éviter les interruptions de service, mais nous ne pouvons accepter des offres appauvrissantes pour nos membres», avait déclaré la présidente de l’ADIM Centre-du-Québec, France Lafond, dans les derniers jours.

Rappelons qu’une grève générale illimitée débutera le 21 septembre si aucun accord n’est conclu.

Partager cet article